Suivez-nous !

Le film Tout ce qu’il me reste de la révolution, réalisé par Judith Davis et co-produit par Marine Arrighi de Casanova (Apsara Films) et Agat Films & Cie, est sorti au cinéma le 6 février !

Lauréat du Prix du jury au festival du film francophone d’Angoulême, ce long-métrage dresse le portrait d’Angèle (interprétée par la réalisatrice Judith Davis) une jeune femme militante qui se bat contre la malédiction de sa génération : être né « trop tard », à l’heure de la déprime politique mondiale.En colère, déterminée, Angèle s’applique autant à essayer de changer le monde qu’à fuir les rencontres amoureuses. Que lui reste-t-il de la révolution, de ses transmissions, de ses rendez-vous ratés et de ses espoirs à construire? Tantôt Don Quichotte, tantôt Bridget Jones, Angèle tente de trouver un équilibre…

« Avec son premier long-métrage, Judith Davis accomplit une sorte d’exploit : une comédie populaire enlevée et incarnée, qui ne cède rien à la démagogie et n’évacue pas d’emblée toute ambition esthé­tique. » Le Monde

Plus d’informations ici

Tout ce qu’il me reste de la révolution,
1h28
Sorti au cinéma le 6 février 2019
Réalisé par Judith Davis
Produit par Marine Arrighi de Casanova (Apsara Films) et Patrick Sobelman (Agat Films & Cie / Ex Nihilo)
Avec Judith Davis dans le rôle d’Angèle

Toutes les actualités

Vous souhaitez consulter des actualités antérieures, cliquer sur le lien ce-dessous.

Accéder aux actualités

Devenez candidat

L’appel à candidatures pour les bourses 2022 est terminé!

Le prochain appel à candidatures aura lieu au printemps 2023.

Pour toute question concernant les bourses de la Fondation

Contacter la Fondation