La feuille de route RSE du groupe Lagardère, qui s’adapte à la fois à la montée des attentes de ses parties prenantes en matière de responsabilité et à l’accroissement des contraintes réglementaires nationales et européennes encadrant les données extra-financières, s’appuie sur quatre engagements principaux.

Limiter l’empreinte environnementale des produits et services. Au-delà de l’action commune à l’ensemble des entreprises afin de lutter contre le dérèglement climatique, le groupe Lagardère engage également des actions spécifiques à ses activités telles que la gestion responsable de ses ressources (papier et plastique notamment) et l’éco-responsabilité de la chaîne alimentaire en lien avec ses activités de restauration dans les zones de transport.

Placer l’humain au cœur de la stratégie, en faisant de l’attention portée à ses collaborateurs une priorité au-delà des questions essentielles de dialogue social, de sécurité et de conditions de travail. Le groupe Lagardère entend s’engager dans une politique accrue de diversité et d’inclusion, et fait de la lutte contre le sexisme en entreprise un des leviers de sa politique d’égalité professionnelle. Par ailleurs, son implication quotidienne dans la montée en compétence de ses collaborateurs participe également à l’attraction et à la fidélisation de ses talents.

Partager la diversité sociale et culturelle de ses activités avec le plus grand nombre. À travers les contenus édités et distribués par le Groupe, ainsi que ses différents partenariats ou programmes culturels et solidaires, Lagardère promeut l’accès à l’éducation et à la connaissance tout en défendant la liberté d’expression, le pluralisme des idées et la diversité culturelle.

Assurer une gouvernance éthique et responsable, en visant à respecter les obligations de conformité concernant notamment la lutte anti-corruption, le devoir de vigilance et la protection des données personnelles.

Matrice de matérialité du groupe Lagardère