Suivez-nous !

Double peine : les réfugiés dans la crise sanitaire, le projet photographique auquel ont participé Agnès Dherbeys et Stéphane Lagoutte a été présenté lors de la 33ème édition du festival Visa pour l’image à Perpignan.

L’exposition témoigne des conséquences de la pandémie sur les réfugiés. Entre novembre 2020 et février 2021, cinq photographes de l’agence française Myop se sont rendus chacun dans un pays différent afin de documenter la vie de personnes déplacées pour qui la pandémie de Covid-19 et ses conséquences, s’ajoutant à l’exil, agit comme une double peine.

Agnès Dherbeys s’est rendue en Equateur (« un petit pays considéré comme relativement sûr qui attire de nombreux réfugiés de la région ») et Stéphane Lagoutte en Ouganda (« le pays qui accueille le plus grand nombre de réfugiés en Afrique »).

L’exposition est présentée à la Maison de la Radio du 12 octobre au 5 décembre.

Double peine : les réfugiés dans la crise sanitaire
Agnès Dherbeys, Stéphane Lagoutte, Guillaume Binet, Olivier Laban-Mattei et Pascal Maître
Festival Visa pour l’Image à Perpignan (28 août – 26 septembre)
Pour plus d’informations, cliquez ici.
Crédits photographiques : Agnès Dherbeys

Toutes les actualités

Vous souhaitez consulter des actualités antérieures, cliquer sur le lien ce-dessous.

Accéder aux actualités

Devenez candidat

L’appel à candidatures pour les bourses 2022 est terminé!

Le prochain appel à candidatures aura lieu au printemps 2023.

Pour toute question concernant les bourses de la Fondation

Contacter la Fondation