Le Symbole perdu, le nouveau roman de Dan Brown aux éditions JC Lattès

Catégorie

Lagardère Publishing

Paris, le 26 novembre 2009

 

Six ans après le Da Vinci Code, le succès phénoménal avec plus de 5 millions d’exemplaires vendus en France, toutes éditions confondues, Robert Langdon est de retour dans Le symbole perdu.

Embargo absolu sur le livre aux Etats-Unis et en Angleterre jusqu’au 15 septembre. Quelques indices cependant : Washington, la franc-maçonnerie, des sociétés mystérieuses et de nombreux secrets à décoder.

Dan Brown au meilleur de sa forme.
Traduit de l’anglais par Dominique Defert et Alexandre Boldrini

  • Prix : 22.90 €
  • Nbre de pages : 650
  • Parution : 27 novembre 2009

 

 

A propos de Dan Brown

Diplômé du Amherst College, Dan Brown y a longtemps enseigné avant de se consacrer à l’écriture. Passionné de codes secrets, il écrit plusieurs thrillers avant de connaître un succès fulgurant avec Da Vinci Code.

Traduit dans des dizaines de langues, adapté au cinéma par Ron Howard, ce roman a conquis des millions de personnes dans le monde entier.

Aujourd’hui, avec Le Symbole perdu, Dan Brown nous livre la suite très attendue des aventures de son héros, Robert Langdon.

 

 

 

Chiffres clés

  • Tirage du Symbole perdu par les éditions Lattès : 650 000 exemplaires
  • Ventes du Symbole perdu aux États-Unis (fin novembre 2009) : 4 millions d’exemplaires
  • Nombre d’exemplaires du Da Vinci Code vendus par les éditions Lattès : 2,2 millions
  • Nombre d’exemplaires du Da Vinci Code vendus dans le monde : 82 millions

 

Questions à… Isabelle Laffont, directrice générale des éditions JC Lattès

Publier Le Symbole perdu a-t-il relevé du challenge ?
Le roman est sorti le 15 septembre à minuit aux États-Unis et nous avons reçu dans la foulée le fichier numérique. Un contre-la-montre a alors débuté. En souhaitant publier la version française avant les fêtes, nous avions deux mois pour traduire l’ouvrage de Dan Brown et organiser son lancement. Les deux traducteurs – Dominique Defert et Alexandre Boldrini – ont accompli une performance. Chacun a eu la moitié du roman à traduire en trois semaines ! Il a fallu ensuite unifier ces deux « parties », vérifier et effectuer les dernières recherches sur la franc-maçonnerie et Washington, thèmes centraux de ce cinquième roman. L’attente du livre était énorme, les contraintes nombreuses, mais les équipes de chez Lattès ont accompli un travail exemplaire à tous les niveaux.

Quel est votre sentiment après la lecture de ce nouveau Dan Brown ?
Comme Dan Brown, je pense que Le Symbole perdu est son meilleur livre où ses talents de conteur, de scénariste et d’enquêteur sont les plus aboutis. Il a d’ailleurs mis six ans à l‘écrire ! Sans oublier son art de la construction en chapitres courts qui accrochent le lecteur. Le Symbole perdu nous questionne, développe notre curiosité, tout en posant un regard positif sur notre monde. Il a une « double » fin humaniste très intéressante…

Contact Presse :

Brigitte Beranger - 01 44 41 74 39 - bberanger@editionsjclattes.fr

Alerte Email

Pour recevoir les communiqués institutionnels du groupe Lagardère, veuillez remplir les champs suivants :

Inscription