Le Journal de Mickey fête ses 80 ans !

Catégorie

Archives Lagardère Active

Paris, le 17 octobre 2014

C’est au début de 1928 pendant un voyage en train qui le ramenait de New York en Californie que Walt Disney a créé son personnage le plus célèbre. Il en a esquissé les traits et le caractère. Sa femme Lillian a proposé le nom de Mickey qu’elle trouvait moins prétentieux que celui envisagé à l’origine : Mortimer.

Mickey doit sa popularité presque autant à l’édition qu’au cinéma. Si le premier «Mickey Mouse Book» est paru aux États-Unis en 1930, dès l’année suivante, Hachette commence à publier des albums de Mickey en français, la plupart originaux. Le 21 octobre 1934 paraît le premier numéro du Journal de Mickey qui révolutionne la presse enfantine. Son modèle n’a jamais été dépassé et même outre-Atlantique son succès est envié. Grâce à lui, le terme de «petits miquets» pour désigner des personnages de BD est même entré dans le dictionnaire ! Interdit pendant la guerre, Le Journal de Mickey reparaît à partir de 1952. Sa numérotati on repart à zéro, ce qui fait que les collectionneurs peuvent chiner deux numéros 1 différents : celui de 1934 et celui de 1952 !

Aux dessinateurs américains des premières années (comme Floyd Gottfredson, considéré comme un géant des comics), d’autres artistes européens ont donné à Mickey un authentique ancrage local. Parmi les grands dessinateurs français du Journal de Mickey, on peut citer Jacques Marin («Bébés Disney») ou Pierre Nicolas (auteur de la série-culte «Mickey à travers les siècles». Ce dernier est également l’auteur de la célèbre couverture de Paris Match éditée à l’occasion de la mort de Walt Disney et représentant Mickey écrasant une larme.

Mickey c’est l’éternel compagnon qui réussit à réunir et à traverser toutes les générations.

Mickey est notre plus vieil ami. Jamais il ne nous déçoit, son dynamisme à toute épreuve est légendaire et ne connaît pas la crise ! À une époque où tout passe et tout lasse le Journal de Mickey reste la figure pérenne et emblématique de la presse enfant.  Le temps qui efface tout ne semble pas avoir de prise sur lui. Le secret du succès du Journal de Mickey c’est ce lien qui nous relie tous, petits et grands, à notre enfance. Nous sommes fans du Journal de Mickey parce que justement ni vous, ni lui ne faites votre âge !

Les couvertures du numéro collector et du numéro 1 de 1934 sont à télécharger sur les liens ci-dessous :

Le Journal de Mickey, un peu d’histoire…

Le 21 octobre 1934, naissait Le Journal de Mickey.

Créé par Paul Winkler, sa sortie révolutionna la presse traditionnelle des « illustrés » de l’époque.

80 ans et 3 729 numéros plus tard, Le Journal de Mickey est le seul magazine hebdomadaire grand public à avoir traversé autant d’époques et accompagné l’enfance de plusieurs générations. Des grands parents aux petits-enfants, le Journal de Mickey réunit les générations.

1934 – 1944 : Le Journal de Mickey invente la presse jeunesse.

Edité par le groupe Hachette, le Journal de Mickey s’impose comme une référence, un savant mélange d’aventures (avec des personnages légendaires tels que Jim la jungle), de science fiction et de conseils pratiques. C’est un succès !

Petits et grands plongent dans ce monde d’optimisme et découvrent les innombrables rubriques qui, aujourd’hui encore, font du Journal de Mickey la référence de la presse jeunesse.

1940-1944 : Le Journal de Mickey dans la guerre.

Malgré l’occupation allemande le Journal de Mickey décide de continuer à paraître. Un peu de divertissement dans une période de cauchemar.Le 16 juin 1940, le Journal de Mickey s’arrête au numéro 296 et reparaît en zone libre. A partir de décembre 1943, il ne paraît plus que tous les dix jours, puis tous l es deux mois à partir de janvier 1944. Le n°477 du 2 juillet 1944 clôture cette première période du journal qui se taira pendant 8 ans.

1952-1962 : Les personnages de bande dessinée s’installent dans Le Journal de Mickey

Les personnages de Disney s’inscrivent d’une manière définitive dans le cœur des Français. Le groupe Hachette reprend la publication du Journal de Mickey le 1er juin 1952 avec 16 pages dont 8 en quadri et voit la naissance des principaux personnages entourant Mickey et Donald (Picsou, Gontran, Géo Trouvetou, Les Rapetoux, Miss Tick etc…. ), mais aussi d’autres personnages (les jumeaux Nic et Nimo, Tim la Brousse en 1957 ou encore Onkr en 1961…)

1962-1972 : L’hebdomadaire des grandes aventures

Les années 60 marquent l’accession des Français à la consommation de masse, deux américains marchent sur la lune le 20 Juillet 1969…tout semble aller pour le mieux dans le meilleur des mondes… Dans le Journal de Mickey aussi c’est l’époque des grandes aventures : des fameuses épopées du passé à la découverte de l’avenir, les histoires s’allongent faisant place à de véritables sagas.

De grands personnages arrivent dans Le Journal de Mickey, souvent adaptés de séries télévisées : Thierry la Fronde, Mandrake le Magicien, ou encore Guy l’Eclair, justicier de l’espace pourchassant les tyrans (en 1966).

1972-1982 : Un magazine éclectique

Sony invente le Walkman. Au cinéma c’est « la Guerre des Etoiles ».  Fort de son succès et toujours attentif aux grands courants de pensées de la jeunesse, Le Journal de Mickey revient vers un modèle éditorial qui n’est pas sans rappeler celui de ses débuts, une formule axée sur les grands sujets d’actualité: les nouvelles techniques et notamment l’espace et l’aréronautique, l’environnement avec les Castors Juniors et le Naturoscope, le sport, mais aussi l’arrivée de pages « People » avec le mariage de la princesse Anne en 1973.

La famille des personnages BD du Journal de Mickey continue à s’agrandir avec, entre autres, Hägär Dünor, Archibald Razmott ou encore La Famille Glougloub.

1982-2002 : l’hebdomadaire de la BD, de l’actualité et de l’interactivité, et aussi des numéros spéciaux.

La fin du siècle connaît un véritable bouleversement. Arrivent sur l’hexagone : radios libres, nouvelles chaînes de télévision, le numérique, le téléphone portable… La Bande dessinée acquiert définitivement ses lettres de noblesse. Le Journal de Mickey publie chaque mercredi le meilleur de la BD et ouvre ses pages à de nouveaux personnages ou à des  personnages devenus cultes : L’étalon noir (en 1983), Pôle Emile (en 1985), Robert le Robot (en 1989), Ducobu (en 1997), Parker et Badger, Les profs (en 2000), ou encore Les Sisters, Titeuf, Astérix…

Cette période marque un tournant dans la ligne éditoriale du Journal de Mickey : à côté des rubriques et des bandes dessinées qui ont fait son succès, les sujets interactifs se développent : courrier des lecteurs, sondages d’opinion au travers de la rubrique « Pour ou contre »…

2003-2014 :

Afin de se rapprocher toujours plus de son lectorat, le Journal de mickey lance son site Internet journaldemickey.com, et crée deux rendez-vous interactifs   annuels : le sondage des personnalités et le Grand Prix des Lecteurs.

En octobre 2003 Le Journal de Mickey lance le sondage des personnalités préférées des 7-14 ans qui est publié chaque début d’année.

  • 2003 : Jamel Debouze
  • 2004 : Jamel Debouze
  • 2005 : Mimi Mathy
  • 2006 : Jamel Debouze
  • 2007 : Diam’s
  • 2008 : Zinedine Zidane
  • 2009 : Christophe Maé
  • 2010 : Christophe Maé
  • 2011 : Omar&Fred
  • 2012 : Omar Sy
  • 2013 : Omar Sy
  • 2014 : Stromaë

Le Grand prix des lecteurs du Journal de Mickey, créé en 2003 aussi, témoigne de la forte implication des lecteurs. Ils écrivent par centaines à la rédaction pour devenir membre du jury.

Anna Gavalda, Philippe Delerm, Alexandre Jardin ou encore Sophie-Audouin-Mamikonian, Midam, Timothée de Fombelle, Zep… ont présidé les derniers Grands Prix des Lecteurs.

Tout en restant sur la même ligne éditoriale : actus loisirs, BD et jeux, le Journal de Mickey est toujours à l’affut des dernières tendances : stars, musique, téléréalité, cinéma… LE meilleur de la BD jeunesse est publié et souvent prépublié dans le JDM : Titeuf, Les P’tits Diables, Ducobu, Les Profs… Mais il y a aussi de la place pour la découverte avec la publication de nouveaux auteurs/nouvelles BD : Les Petits Mythos, Cath et son Chat…

Même les couvertures s’adaptent et font des clins d’œil à l’actualité (Danse avec les Stars, Top Chef…)

Une nouvelle rubrique a été créée en 2013 : « le Coup de Pouce ». Chaque mois le Journal de Mickey propose un dossier spécial d’aide aux exposés. C’est un cahier central détachable avec des infos, des visuels et des fiches pour permettre aux enfants de réussir leurs exposés à l’école.

A l’occasion du numéro anniversaire collector, une nouvelle formule du journal verra le jour, avec une nouvelle maquette très visuelle. Toujours autant d’articles mais place aux photos insolites, impressionnantes et inspirantes qui plaisent tant aux enfants. Le site Internet fait également peau neuve pour proposer aux lecteurs de prolonger l’expérience.

Au fil des décennies, le Journal de Mickey s’est installé comme le magazine incontournable des familles. Il se transmet de génération en génération et fait la joie de petits et grands chaque mercredi.

Contacts presse

Clarisse Coufourier - 01 44 01 60 60 - 06 09 18 26 58 - clarisse@cclarisse.com

Alerte Email

Pour recevoir les communiqués institutionnels du groupe Lagardère, veuillez remplir les champs suivants :

Inscription