Back to top

  Pierre LeroyPIERRE LEROY

Co‑gérant du groupe Lagardère

 

 

 

 
       
       
   

Un Conseil de Surveillance attentif à la politique RSE et de l’éco-responsabilité

Le dialogue constructif ouvert depuis plusieurs années entre la Direction du Développement durable et de la RSE de notre Groupe et le Comité des Nominations, des Rémunérations et de la Gouvernance de notre Conseil de Surveillance s’est principalement nourri en 2019 de trois évolutions.

  • La montée des attentes de l’ensemble de la société vis‑à‑vis des engagements éco‑responsables des entreprises. Largement exprimées par les jeunes générations et relayées par les agences de notation extra‑financières, ces attentes sont aussi celles des jeunes collaborateurs que nous recrutons et plus généralement des salariés qui s’investissent dans nos différentes activités en recherchant de plus en plus de sens à leur travail.
  • La croissance des exigences réglementaires en matière de RSE, que cela soit en matière d’égalité entre les femmes et les hommes (avec par exemple le calcul d’un index d’égalité salariale) ou en matière d’information sur les politiques RSE des entreprises (ce qui nous a conduit à publier notre première Déclaration de performance extra‑financière en 2019).
  • L’accession de la RSE elle‑même au coeur de la vie des entreprises, consacrée par l’adoption de la loi PACTE qui introduit deux innovations : la redéfinition, via le Code civil, de l’objet social de l’entreprise, qui doit désormais prendre en considération les enjeux sociaux et environnementaux de ses activités ; et la possibilité offerte aux entreprises d’identifier leur « raison d’être ».

Nul doute que le comité sera attentif au chantier ouvert par notre Groupe sur cette nouvelle opportunité.

www.lagardere.com

  Un Conseil de Surveillance attentif à la politique RSE
Assemblée Générale des actionnaires de Lagardère SCA, mai 2019 (Paris, France).