L’Indice écologique des magazines : un projet soutenu par Lagardère Active

Catégorie

Archives Lagardère Active, RSE

Paris, le 28 septembre 2012

Fin juin, le SEPM1, présidé par Bruno Lesouëf2, a présenté un outil mesurant l’empreinte environnementale des magazines, avec pour objectif, non pas de comparer les magazines entre eux, mais plutôt d’aider chaque titre à réduire sa propre empreinte. Initié en 2010 par la Commission développement durable du SEPM, ce projet a mobilisé l’ensemble des acteurs de la chaîne de fabrication et de distribution des magazines : éditeurs, papetiers, imprimeurs, brocheurs, routeurs ont été sollicités pour développer l’outil. L’implication de Lagardère Active et de Prisma Médias, soutenus par l’équipe du SEPM, a permis de mener à son terme ce projet ambitieux. À partir d’une analyse du cycle de vie simplifiée, menée par un groupe d’étudiants de l’Université Paris-VII, chaque étape du processus a été examinée pour identifier les indicateurs pertinents, de la fibre de bois à la fin de vie du magazine.

Concrètement, l’Indice écologique des magazines se présente sous la forme d’une interface Web qui a bénéficié d’un financement de l’Ademe3. Accessible depuis le site du SEPM, l’outil d’auto-évaluation est ouvert à tous les éditeurs.

 

Il est organisé en quatre axes (ressources naturelles, réchauffement climatique, pollution, et management et démarches environnementaux), déclinés en 10 indicateurs (matières premières, transports, déchets, sensibilité environnementale des fournisseurs…), eux mêmes calculés à partir de 66 critères !

Le fonctionnement est très simple : les données des prestataires (imprimeurs, papetiers,…) ayant été pré-renseignées, l’éditeur n’a plus qu’à saisir4 une dizaine d’informations pour chaque magazine. Ensuite, l’outil compile l’ensemble des données et restitue une note par indicateur ainsi qu’une note globale pour le magazine. Les résultats sont édités sous forme de graphique de type « radar », visualisant les axes où un gain est possible. À cette fin, l’outil fournit également des fiches pédagogiques, qui rappellent les enjeux et informent sur les bonnes pratiques.

Un bel exemple de travail collaboratif entre parties prenantes !

1 Syndicat des éditeurs de la presse magazine.
2 Bruno Lesouëf est également directeur général de la presse magazine de Lagardère Active.
3 Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie.
4 Via un accès personnalisé et confidentiel.

Alerte Email

Pour recevoir les communiqués institutionnels du groupe Lagardère, veuillez remplir les champs suivants :

Inscription