Back to top

Le résultat d’exploitation du 1er semestre 2002 de LAGARDERE MEDIA progresse de +7,3 %

Catégorie

Finance

Paris, le 16 septembre 2002

LE RESULTAT NET (HORS EADS) PROGRESSE DE +21,7 %

Le Conseil de Surveillance, réuni le 13 septembre 2002, a examiné les comptes du premier semestre de l’exercice 2002, présentés par MM. Jean-Luc LAGARDERE, Gérant commandité, Arnaud LAGARDERE et Philippe CAMUS, co-gérants.

CHIFFRE D’AFFAIRES CONSOLIDE DU GROUPE EN HAUSSE DE +3,1 %

Il s’établit à 6.475 M€ (contre 6.277 M€ en 2001).

  • Le chiffre d’affaires de Lagardère Media s’élève à 3.905 M€, en progression de +7,6 % +6,7 % à données comparables). Cette croissance s’explique par les bonnes performances réalisées notamment par Hachette Distribution Services, ainsi que par Hachette Livre.
  • Matra Automobile affiche une baisse de -10,9 %. L’Espace, bien qu’il poursuive une carrière commerciale exceptionnelle, subit une érosion progressive de ses parts de marché inhérente à tout véhicule proche de sa fin de vie. L’Avantime reste en phase de lancement commercial.
  • Le chiffre d’affaires du pôle Hautes Technologies reste stable malgré le repli enregistré, comme attendu, par la division Espace.


(*) Ce taux de progression prend en compte les mois de janvier à juin pour le premier semestre 2001, comme pour le premier semestre 2002 en ce qui concerne « Lagardere Active Broadcast ». Les chiffres publiés au titre du premier semestre 2001 prenaient en compte les mois d’octobre 2000 à mars 2001. En effet, « Lagardere Active Broadcast » clôture désormais ses comptes le 31 décembre au lieu du 30 septembre historiquement. Le résultat d’exploitation de Lagardère Media s’inscrit en hausse de +2,1 % sur la base des chiffres publiés.

RESULTAT D’EXPLOITATION CONSOLIDE EN HAUSSE DE +6 %

Il s’élève à +208 M€ (contre +197 M€ en 2001).

L’analyse de cette amélioration (+6 %) est la suivante :

  • Le pôle Lagardère Media dont la contribution s’établit à +143 M€ ressort en progression de +7,3 %.

    Ce taux prend en compte les mois de janvier à juin pour le premier semestre 2001, comme pour le premier semestre 2002 en ce qui concerne « Lagardere Active Broadcast » (activités « Radio » et « Audiovisuel »). Les chiffres publiés au titre du premier semestre 2001 prenaient en compte les mois d’octobre 2000 à mars 2001. En effet, « Lagardere Active Broadcast » clôture désormais ses comptes le 31 décembre au lieu du 30 septembre historiquement.

    Le résultat d’exploitation de Lagardère Media s’inscrit en hausse de +2,1 % sur la base des chiffres publiés.

    La plus forte amélioration provient de la branche « Lagardere Active », et s’explique par la forte réduction des coûts au sein de « Lagardere Active Broadband » (activités Numériques hors Radio et Télévision). La petite baisse enregistrée par « Lagardere Active Broadcast » (activités Radio et Télévision) tient à la conjoncture publicitaire médiocre dans le secteur Radio et aux investissements réalisés dans les chaînes thématiques, en particulier Match TV.

    La branche « Distribution Services » affiche un résultat d’exploitation en hausse de +3,5 %. Elle tient au dynamisme de la croissance interne, matérialisé par des gains significatifs de nouvelles concessions ainsi que de nouveaux contrats de distribution nationale aux Etats-Unis et en Espagne. Ce dynamisme a permis de compenser les effets d’une activité en aéroports, qui n’a toujours pas renoué avec ses niveaux d’avant les événements du

    11 septembre, ainsi que ceux d’une saisonnalité accrue liée à l’acquisition de Virgin -en effet, le résultat d’exploitation de l’année est généré sur le second semestre.

    « Hachette Livre » progresse de +11,7 % grâce à la bonne performance enregistrée dans les activités traditionnelles telles que la littérature, les livres illustrés et l’éducation, ainsi qu’au succès des développements dans l’édition de fascicules.

    Confronté à une conjoncture publicitaire fortement dégradée aux Etats-Unis et sans dynamisme dans le reste de ses activités -alors qu’elle était encore en croissance au premier trimestre 2001-, « Hachette Filipacchi Médias » (activité de Presse) voit son résultat d’exploitation baisser de -3,8 %, mais améliore légèrement son taux de marge d’exploitation.

    En conclusion, dans des marchés globalement plus difficiles, la progression du résultat d’exploitation s’explique, en particulier, par la bonne exécution du plan de réduction des coûts et d’accélération de la croissance, lancé au cours de l’exercice 2001 par Lagardère Media.

  • En 2002, le groupe EADS est consolidé par intégration proportionnelle à 15,10 %.

    Les comptes de EADS ont, par ailleurs, fait l’objet de retraitements pour se conformer aux normes comptables françaises appliquées par le groupe LAGARDERE.

    En dépit d’une conjoncture difficile, notamment pour ce qui concerne l’aviation civile (Airbus), EADS a amélioré son résultat opérationnel sur le premier semestre et annoncé un relèvement de 20 % de son objectif d’EBIT (Earnings before interest & taxes, pre-goodwill amortization and exceptionals) pour l’ensemble de l’année 2002.

    Au total, la contribution de EADS aux comptes consolidés de LAGARDERE s’élève à +50 M€ en terme de résultat d’exploitation (à comparer à +29 M€ sur la même période de l’exercice 2001).

  • Le pôle Automobile affiche un résultat d’exploitation de +27 M€, en baisse par rapport au premier semestre 2001 (+38 M€). Comme attendu, cette baisse reflète une réduction de l’activité commerciale enregistrée sur l’Espace, ainsi que le lancement très progressif de l’Avantime qui ne bénéficie d’une gamme complète de motorisations que depuis fin mai 2002.


LE RESULTAT FINANCIER

Il s’inscrit à -183 M€.

Il comprend un complément de provision pour dépréciation des titres T-Online (-132 M€ avant impôts).

Pour mémoire, le résultat financier de l’année précédente incluait la plus-value réalisée sur la vente des « excess shares » EADS à hauteur de +210 M€. Il avait également enregistré une dotation aux provisions pour dépréciation des titres T-Online pour -157 M€.

Hors ces éléments non récurrents, les frais financiers restent globalement stables pour Lagardère hors EADS (-23 M€ contre -22 M€ un an plus tôt).

LE RESULTAT EXCEPTIONNEL

Il s’élève à -9 M€.

Il inclut, en particulier, -31 M€ de coûts liés à la mise en œuvre du plan d’économies pour les activités Media et d’ajustement à la fin de l’Espace pour Matra Automobile.

Sur la même période de l’exercice précédent, le résultat exceptionnel s’élevait à +290 M€.
Il bénéficiait, en effet, du profit enregistré comptablement par EADS à l’occasion de la création d’Airbus SAS, soit +349 M€ dans les comptes consolidés LAGARDERE.

IMPOTS

Ce poste affiche une contribution positive de +133 M€. Il inclut un profit de +166 M€ lié à une reprise partielle de la provision pour impôt comptabilisée au titre de la plus-value en sursis d’imposition dégagée lors de la cession de Club Internet en avril 2000.

Cette reprise se justifie, pour l’essentiel, par le réajustement de la provision au taux réduit de l’impôt sur les plus-values à long terme (20,2 %), alors que la provision d’origine avait été dotée sur la base du taux d’impôt courant (36,43 %). La plus-value sera imposée au moment de la cession des titres T-Online. Il est désormais acquis que ces titres ne seront pas vendus avant fin avril 2003, date à laquelle le groupe pourra bénéficier du taux réduit d’imposition.

Les DOTATIONS AUX AMORTISSEMENTS DES ECARTS D’ACQUISITION, ainsi que le RESULTAT DES SOCIETES MISES EN EQUIVALENCE et la part des MINORITAIRES dans le résultat net, n’enregistrent pas d’évolutions significatives.

Compte tenu de l’ensemble de ces éléments, et hors la contribution de EADS, le RESULTAT NET CONSOLIDE – PART DU GROUPE s’élève à +97 M€. Il est en progression de +21,7 %.

La contribution de EADS est de +7 M€, à comparer à +324 M€ un an plus tôt. Elle comprenait, en effet, un profit enregistré comptablement par EADS à l’occasion de la création d’Airbus SAS et figurant à hauteur de +349 M€ dans les comptes consolidés LAGARDERE.

 

1er Semestre 2002

1er Semestre 2001

En millions d’Euros

Groupe Lagardère
hors EADS

ContributionEADS

Total Groupe Lagardère

Groupe Lagardère hors EADS

ContributionEADS

Total Groupe Lagardère

Chiffre d’affaires

4.455,3

2.019,3

6.474,6

4.248,6

2.028,3

6.276,9

Résultat d’exploitation

157,5

50,8

208,3

167,8

28,8

196,6

Résultat financier

(155,7)

(27,2)

(182,9)

31,0

8,4

39,4

Résultat courant

1,8

23,6

25,4

198,8

37,2

236,0

Résultat exceptionnel

(16,2)

6,8

(9,4)

(54,4)

344,4

290,0

Rémunérations
prioritaires nettes

(5,5)

(5,5)

(7,0)

(7,0)

Impôts sur les résultats

146,1

(12,9)

133,2

(26,3)

(45,5)

(71,8)

Dotations aux amortissements des écarts d’acquisition des sociétés intégrées

(39,0)

(22,5)

(61,5)

(37,0)

(19,5)

(56,5)

Résultat net des sociétés intégrées

87,2

(5,0)

82,2

74,1

316,6

390,7

Contribution des sociétés mises en équivalence

12,6

8,7

21,3

12,7

5,8

18,5

Part des minoritaires

(2,9)

3,6

0,7

(7,2)

2,1

(5,1)

Résultat net – part du groupe

96,9

7,3

104,2

79,6

324,5

404,1


LA STRUCTURE FINANCIERE RESTE PARTICULIEREMENT SOLIDE

L’endettement net bancaire s’élève à -99 M€ au 30 juin 2002, et peut être comparé à 4.309 M€ de capitaux propres.

Par ailleurs, le Groupe a encaissé le 1er juillet 2002 le produit de l’émission de l’emprunt obligataire échangeable en actions T-Online, soit 767,6 M€. Cet emprunt, rémunéré au taux de 2,5 %, permettra au Groupe de réduire le coût moyen de son financement.

Enfin, il convient de rappeler que LAGARDERE dispose de deux lignes de crédit d’un montant global de 1,91 milliard d’euros. Ces lignes ont été mises en place en 2001 pour des durées comprises entre 5 et 10 ans. Elles donnent donc accès à un financement durable de son développement dans les années à venir.

Contacts Presse :

Thierry Funck-Brentano - Tél : 01 40 69 16 34 - tfb@lagardere.fr

Arnaud Molinié - Tél : 01 40 69 16 72 - amolinie@lagardere.fr

Communication Financière :

Alain Lemarchand - Tél : 01 40 69 18 02 - alemarchand@lagardere.fr

Alerte Email

Pour recevoir les communiqués institutionnels du groupe Lagardère, veuillez remplir les champs suivants :

Inscription