Back to top

Le Groupe Lagardère procède à l’examen des griefs notifiés par la Commission Européenne

Catégorie

Corporate et autres activités

Paris, le 29 octobre 2003

Le Groupe Lagardère procède actuellement à l’examen détaillé des griefs qui lui ont été notifiés officiellement par la Commission Européenne, tard lundi soir.

A la première lecture de ce document, le Groupe a noté que les auteurs du texte ont procédé – comme il se doit dans une telle procédure – à un relevé précis, sans équivoque ni indulgence, des points litigieux qui posent un certain nombre de problèmes, depuis le début de la procédure et jusqu’à aujourd’hui.

Avant de répondre dans une dizaine de jours – comme le veut la règle – à certains des arguments avancés par la Commission et de proposer, début décembre, ses remèdes, le Groupe Lagardère entend réaffirmer les principes suivants :

Le Groupe veillera toujours à ce que la cohérence de son projet industriel soit préservée.

Autre exigence : Les choix qui vont se faire, dans la dernière ligne droite de la procédure, devront toujours répondre à un souci majeur : assurer et s’il le faut défendre les intérêts des actionnaires du Groupe.

Dans l’attente de ces futures évolutions, le Groupe Lagardère réaffirme sa confiance. Il se félicite toujours du climat prévalant dans les négociations avec M. Mario Monti et ses collaborateurs.

Alerte Email

Pour recevoir les communiqués institutionnels du groupe Lagardère, veuillez remplir les champs suivants :

Inscription