Lagardère : Forte croissance du résultat net

Catégorie

Finance

Paris, le 10 mars 1999

Le Conseil de Surveillance, réuni le 10 mars 1999, a examiné les comptes de l’exercice 1998 présentés par MM. Jean-Luc LAGARDÈRE, gérant, Philippe CAMUS et Arnaud LAGARDÈRE, co-gérants.

Le chiffre d’affaires consolidé du Groupe s’élève à 70,1 milliards de francs (10,7 milliards d’euros) contre 65,9 milliards de francs (10,04 milliards d’euros) en 1997, en hausse de 6,4 %

A périmètre et taux de change constants, les chiffres d’affaires des pôles Hautes Technologies, Automobile et Communication-Médias croissent respectivement de 1,2 %, 4,9 % et 4,9 %, contribuant à une progression d’ensemble de 3,7 %.

Compte tenu de sa politique de gestion du change, le cours du dollar des activités du groupe LAGARDÈRE ressort à 5,90 francs en moyenne sur l’exercice 1998.

 CROISSANCE DU RÉSULTAT D’EXPLOITATION

Le résultat d’exploitation augmente de 5,9 % pour s’établir à 4 223 millions de francs (644 millions d’euros). Cette progression, qui survient après celle de 51 % déjà enregistrée en 1997, se répartit ainsi :

  • augmentation de 6,4 % du pôle Hautes Technologies correspondant à une hausse des branches Défense et Espace et à une baisse de la branche Télécommunications sous l’effet de la sortie de l’activité profitable de commutation publique et de la comptabilisation de pertes liées à l’arrêt de l’activité « mobiles » en juillet 1998.
  •  croissance de 22,5 % du pôle Automobile (+ 30,5 % en tenant compte de la sortie de l’activité Transport) en raison de la poursuite du grand succès commercial rencontré par la troisième génération de Renault Espace.
  • augmentation de 2,3 % du pôle Communication-Médias consécutive à l’amélioration de toutes ses branches (Livre, Presse, Distribution et Services, Audiovisuel) à l’exception de Multimédia Grolier du fait des investissements consentis pour l’acquisition d’abonnés de l’activité « Club Internet », en forte croissance.

FORTE CROISSANCE DU RÉSULTAT NET (+ 33 %)

Le résultat financier poursuit son amélioration, la charge nette de l’exercice 1998 s’établissant à 6 millions de francs (0,9 million d’euros) contre 121 millions de francs (18,5 millions d’euros) en 1997.

Les charges exceptionnelles nettes s’établissent à 169 millions de francs (25,8 millions d’euros) contre 462 millions de francs (70,4 millions d’euros) en 1997. Elles comprennent des plus-values nettes de cession d’actifs à hauteur de 1 128 millions de francs (172 millions d’euros) -essentiellement MET, Matra Transport International et Selsius-, des provisions pour restructurations portant principalement sur la branche Télécommunications, des provisions sur immobilisations incorporelles concernant le pôle Communication/Médias et d’autres charges exceptionnelles.

Le poste « Impôts sur les résultats » s’établit à 1 563 millions de francs (238 millions d’euros) contre 1 266 millions de francs (193 millions d’euros) en 1997.

Après prise en compte de la part des minoritaires, le Résultat net – part du Groupe – s’élève à 1 837 millions de francs (280 millions d’euros), en progression de 33 % par rapport à 1997.


Le tableau suivant présente les chiffres les plus significatifs du compte de résultat consolidé :

 

En millions de francs

En millions d’euros

1996 1997 1998 1996 1997 1998
Chiffre d’affaires

56 401

65 903

70 138 8 598 10 047 10 692
Résultat d’exploitation

2 636

3 989

4 223 402 608 644
Résultat financier

(193)

(121)

(6) (30) (18) (1)
Résultat courant

2 443

3 868

4 217 372 590 643
Résultat exceptionnel

(453)

(462)

(169) (69) (70) (26)
Rémunérations prioritaires

(165)

(153)

(140) (25) (24) (21)
Impôts sur les résultats

(244)

(1 266)

(1 563) (37) (193) (238)
Dotation aux amortissements des écarts d’acquisition

(155)

(169)

(141) (24) (26) (22)
Résultat net des sociétés intégrées

1 426

1 818

2 204 217 277 336
Contribution des sociétés mises en équivalence

4

(13)

6 1 (2) 1
Part des minoritaires

(392)

(425)

(373) (60) (65) (57)
Résultat net part du groupe

1 038

1 380

1 837 158 210 280

CRÉATION DE VALEUR POUR L’ACTIONNAIRE

La valeur économique créée par l’entreprise peut se mesurer par comparaison entre le résultat des activités hors produits et frais financiers et après impôt sur les sociétés théorique (EBIT – Earnings Before Interest and Taxes après impôt théorique) et le coût des capitaux employés. Le calcul conduit à une valeur créée de 1 222 millions de francs (186,3 millions d’euros).

PERSPECTIVES

Comme prévu, le résultat d’exploitation de 1999 devrait être en retrait sur celui constaté en 1998 qui bénéficiait de la fin de la livraison de certains contrats à long terme à l’exportation. La consistance du carnet de commandes des activités Défense et Espace (49,8 milliards de francs soit 7,6 milliards d’euros à fin 1998) permet de prévoir une remontée sensible du résultat d’exploitation dès 2000.

DIVIDENDE EN PROGRESSION

La gérance a décidé de proposer à l’Assemblée Générale des actionnaires la distribution d’un dividende de 0,78 euro (5,12 francs) par action (assorti d’un avoir fiscal de 0,39 euro, soit 2,56 francs), en augmentation de 16,3 % par rapport à 1997.


Il est rappelé que le Centre d’Information des Actionnaires et du Public est ouvert aux visiteurs au 121 avenue Malakoff, PARIS 16ème (tél : 01.40.69.20.73) et que tous les renseignements sur le groupe peuvent également être obtenus sur Internet : http: //www.lagardere.fr, par MINITEL : 3615 Code LAGARDERE ou sur ECOFIL : 3615 COB.

Pour toute information complémentaire :

Thierry FUNCK-BRENTANO - Tel:  0140 69 16 34

Jean-Pierre JOULIN - Tel: 01 40 69  18 03

Roland SANGUINETT - Tel. 01 40.69.16.74 - email: presse@lagardere.fr

Alerte Email

Pour recevoir les communiqués institutionnels du groupe Lagardère, veuillez remplir les champs suivants :

Inscription