Introduction en bourse du futur groupe Aerospatiale Matra

Catégorie

Finance

Paris, le 7 mai 1999

MM. Yves Michot, Président-Directeur général d’Aerospatiale, et Philippe Camus, Président-Directeur général de Matra Hautes Technologies (MHT) et co-gérant du groupe Lagardère, ont présenté aujourd’hui la campagne de privatisation du futur groupe Aerospatiale Matra, suite à l’annonce faite le 6 mai par le Ministre de l’Economie, des Finances et de l’Industrie du lancement de la procédure de son introduction en Bourse.

Selon le Ministre de l’Economie, des Finances et de l’Industrie, environ 17% du capital d’Aerospatiale Matra seront introduits en Bourse « dans les prochaines semaines, si les conditions de marché le permettent ». Aujourd’hui, la campagne d’information destinée à sensibiliser le grand public et les investisseurs institutionnels français et étrangers est lancée.

Pour Yves Michot, futur Président du Directoire d’Aerospatiale Matra, « La conjugaison des forces d’Aerospatiale et de Matra Hautes Technologies va placer le nouveau groupe au cinquième rang mondial de l’industrie aéronautique et de défense. Occupant des positions de leader dans tous nos métiers, nous sommes désormais un acteur essentiel – et un partenaire incontournable – de la réorganisation de cette industrie en Europe ».

« La privatisation d’Aerospatiale Matra constitue une opportunité importante pour les investisseurs français et internationaux de participer au développement des grands programmes européens du secteur », a ajouté Philippe Camus, futur Directeur général du groupe.

Un chiffre d’affaires de 80,6 milliards de francs.

Le futur groupe Aerospatiale Matra, constitué par le rapprochement du groupe Aerospatiale avec MHT, actuellement filiale du groupe Lagardère, détiendra également une participation de 45,76% au capital de Dassault Aviation.

Son chiffre d’affaires de 12,3 milliards d’euros, soit 80,6 milliards de francs (pro forma 1998), place Aerospatiale Matra au deuxième rang dans son secteur en Europe et au cinquième sur le plan mondial. Les activités civiles représentent environ 65% de ce chiffre d’affaires et les activités militaires 35%. Cet équilibre permettra au groupe de lisser les cycles de marchés aux logiques différentes.

Acteur mondial, Aerospatiale Matra voit son activité répartie également de façon équilibrée au niveau géographique, avec 50% de son chiffre d’affaires réalisé en Europe, 24% en Asie, 16% aux États-Unis et 10% en Amérique Latine, en Afrique et au Moyen-Orient.

Le portefeuille d’activités du groupe, y compris au travers de sa participation de 45,76% dans Dassault Aviation, couvre l’ensemble des secteurs aéronautique, spatial et de défense : avions commerciaux de plus de 100 sièges (34 % du chiffre d’affaires), avions régionaux et d’affaires (14 %), avions de combat (6 %), hélicoptères (14 %), lanceurs spatiaux et satellites (12 %), systèmes de missiles (13,5 %) et systèmes et télécommunications (6,5 %).

Dans bon nombre de ces secteurs, Aerospatiale Matra occupe des positions de premier plan : no. 1 mondial dans les lanceurs commerciaux et les hélicoptères, n° 2 mondial dans les avions civils, les systèmes de missiles et les satellites.

C’est ainsi qu’Aerospatiale Matra jouera un rôle grandissant au sein des grandes réalisations européennes que sont Airbus, Ariane et les programmes d’Eurocopter, de Matra Marconi Space et de Matra BAe Dynamics.

De nouveaux atouts pour un nouveau groupe

La nouvelle structure d’Aerospatiale Matra lui permet de bénéficier de nombreux atouts :

  • Une taille critique, pour créer les meilleures conditions de compétitivité sur les marchés mondiaux,
  • Des compétences inégalées en tant qu’architecte-intégrateur et maître d’oeuvre,
  • La capacité à fournir une offre globale à ses clients,
  • Une base technologique élargie offrant les plus grandes possibilités d’innovation,
  • Une couverture commerciale mondiale sur tous ses marchés.

S’appuyant sur ces atouts, la stratégie du groupe Aerospatiale Matra est axée sur :

  • Le renforcement de nos positions de leader sur nos marchés
  • L’amélioration significative de notre rentabilité avec un objectif à moyen terme de doublement de notre marge d’exploitation par la croissance de notre activité, la valorisation des synergies, la poursuite des efforts de réduction de coûts et l’optimisation de la recherche/développement
  • La volonté de jouer un rôle actif dans le processus de consolidation de l’industrie européenne qui est loin d’être achevé.

Information privatisation : www.privataeromatra.com

Alerte Email

Pour recevoir les communiqués institutionnels du groupe Lagardère, veuillez remplir les champs suivants :

Inscription