Disparition du ténor italien Luciano Pavarotti, Mezzo lui rend hommage

Catégorie

Archives Lagardère Active

Paris, le 6 Septembre 2007

La scène lyrique vient de perdre son plus grand ‘monstre sacré’.
Digne héritier de DI Stefano et de Caruso, le ténor italien Luciano Pavarotti est décédé ce matin, le 6 septembre 2007.
Né le 12 octobre 1935 à Modène en Italie, c’est à 12 ans que Luciano Pavarotti triomphe pour la première fois lors de la victoire du Choeur de Modène au Festival International de LLangollen (Pays de Galles).
Mais la légende débute réellement en 1967 à la Scala de Milan où il chante, pour ses débuts dans ce temple du lyrique, sous la conduite d’Herbert von Karajan, le plus grand chef d’orchestre de l’époque.
Les grandes scènes lyriques tomberont ensuite sous le charme de Pavarotti : Staatsoper de Vienne, Covent Garden à Londres, Metropolitan Opera de New York…
Privilégiant presque exclusivement le répertoire italien, de Rossini à Puccini en passant par Donizetti et Verdi, Luciano Pavarotti a eu pour partenaires les plus grandes voix: Mirella Freni, Joan Sutherland, Kiri Te Kanawa, Nicolaï Ghiaurov, Placido Domingo, José Carreras…, et il était apprécié des plus grands chefs, Karajan, Solti, Abbado, Levine…
Issu d’un milieu modeste, Luciano Pavarotti aura été le premier à ouvrir le domaine lyrique à tous les publics.
Depuis les années 90, il avait abandonné les scènes des maisons d’opéras pour celles, plus vastes, du plein air pour de méga concerts, en particulier avec ses amis pour des soirées ‘Trois ténors’ qui enregistreront des records historiques de fréquentation.
Soucieux de ne pas enfermer le lyrique dans un ghetto, il n’hésitera pas à associer son nom à celui des vedettes de la variété italienne et internationale comme Sting ou Lucio Dalla, U2, Elton John, Madonna… pour des soirées au service de grandes causes humanitaires.
Homme de tous les excès et de tous les superlatifs, artiste exceptionnel, Luciano Pavarotti combattait un cancer du pancréas ; il s’en est allé le 6 septembre mais la puissance et le timbre exceptionnels de sa voix resteront dans toutes les mémoires, c’est cela
le privilège des très grands interprètes.


Mezzo a décidé de rendre un vibrant hommage à Luciano Pavarotti en bousculant sa programmation :

Jeudi 6 septembre à 20h45
RIGOLETTO de Giuseppe Verdi – Opéra (1982 – 120 min) – Réalisation : Jean-Pierre Ponnelle
L’Orchestre Philharmonique de Vienne est dirigé par Riccardo Chailly.
Distribution: Luciano Pavarotti, Edita Gruberova, Ingvar Wixel.

Autres diffusions :
Le vendredi 7 septembre 2007 à 18h40
Le samedi 8 septembre 2007 à 15h15

Vendredi 7 septembre à 20h45
REQUIEM de Giuseppe Verdi – Concert (1967 – 85 min) – Réalisation : Henri-Georges Clouzot
Le Choeur et l’Orchestre de la Scala de Milan sont dirigés par Herbert von Karajan.
Distribution : Luciano Pavarotti, Nicolai Ghiaurov

Autre diffusion :
Le samedi 8 septembre 2007 à 13h45

Retrouvez l’hommage de Mezzo à Luciano Pavarotti dès à présent sur le site de Mezzo :
http://www.mezzo.tv/

Service Presse et Communication

Maud Aumis - Tél : 01 56 36 51 11- E-Mail : maud.aumis@mezzo.fr

Mezzo, la chaîne de référence en musique classique et jazz en Europe, rassemble plus de 15 millions de foyers abonnés dans 37 pays :
France, Albanie, Allemagne, Autriche, Belgique, Biélorussie, Bulgarie, Chypre, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, Géorgie, Grèce, Hongrie, Israël, Kazakhstan, Lettonie, Liban, Lituanie, Macédoine, Malte, Moldavie, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, Roumanie, Russie, Serbie, Slovaquie, Slovénie, Suède, Suisse, Tchéquie, Turquie et Ukraine.

Alerte Email

Pour recevoir les communiqués institutionnels du groupe Lagardère, veuillez remplir les champs suivants :

Inscription