Dans la conjoncture actuelle, Lagardère maintient son objectif de croissance du Resop Média 2008. Chiffre d’affaires consolidé au 30 septembre 2008 de Lagardère SCA : – 2,8 % en données brutes et + 4,1 % en données comparables.

Catégorie

Corporate et autres activités, Finance

Paris, le 30 Octobre 2008

Malgré un environnement caractérisé par une forte volatilité et une absence de visibilité, Lagardère confirme l’objectif de croissance du résultat opérationnel courant Média (Resop) qui devrait s’établir dans une fourchette allant de « + 3 % à + 7 % », sur la base d’un taux de change Euro/ Dollar de 1,50.

Au 30 septembre 2008, le chiffre d’affaires consolidé de Lagardère SCA s’élève à 6 042 M€, soit une baisse de – 2,8 % en données brutes, équivalent à une augmentation de + 4,1 % à données comparables.

L’écart entre la décroissance du chiffre d’affaires publié et la croissance à données comparables s’explique par l’effet des variations de périmètre pour – 277 M€ (pour l’essentiel impact des cessions de Virgin Stores et de la Presse Quotidienne Régionale) et par un effet de change défavorable pour – 129 M€ (hausse du taux moyen de l’Euro de 13,2 % par rapport au Dollar et de 15,5 % par rapport à la Livre Sterling).

Les évolutions marquantes en données comparables du 3ème trimestre 2008 sont :

  • Lagardère Publishing – Croissance toujours soutenue en dépit d’une base de comparaison peu favorable. Activité tirée par les excellentes performances affichées aux États-Unis en Littérature ainsi qu’en Espagne dans l’Éducation.
  • Lagardère Active – Évolution moins favorable qu’à fin juin 2008. Accélération de la contraction des ventes de la Presse Magazine Internationale, en particulier en Espagne. Niveau d’activité toujours très faible aux États-Unis sans nouvelle dégradation de la tendance. Activité stable en France tant pour la presse que pour la radio. Croissance toujours dynamique des magazines en Russie et en Chine, de la radio à l’International et du numérique.
  • Lagardère Services – Bon trimestre malgré un ralentissement du taux de croissance des activités de travel retail. Amélioration du rythme de progression dans la distribution de presse, principalement en Espagne, en Belgique et aux États-Unis. Poursuite de la croissance dans les pays d’Europe Centrale mais à un rythme très légèrement inférieur à celui observé à fin juin. Impact toujours positif de l’agrandissement des réseaux de magasin.
  • Lagardère Sports – Très bon trimestre après un 1er semestre 2008 caractérisé par un faible niveau de facturation et l’impact négatif sur les ventes des mesures d’optimisation du portefeuille.

  Chiffre d’affaires (M€)
  31.03.08 30.06.08 30.09.08 30.09.07 Variation
Sept 2008/2007
brute

Variation
Sept 2008/2007
à données comparables

LAGARDERE 1 814,4 3 804,4 6 042,0 6 213,9 (2,8 %) 4,1 %
– Lagardère Publishing

413,3 

908,0 1 563,4 1 544,8 1,2 % 4,3 %
– Lagardère Active

488,9

1 017,7 1 516,4 1 647,0 (7,9 %) 1,5 %
Presse 385,3 778,9 1 176,4 1 315,0 (10,5 %) 1,2 %
Audiovisuel 103,6 238,8 340,0 332,0 2,4 % 2,6 %
– Lagardère Services 816,9 1 681,0 2 613,3 2 713,2 (3,7 %)  5,9 %
– Lagardère Sports 95,3 197,7 348,9  308,9 12,9 %  1,6 %

I – Activité

Lagardère Publishing

Le chiffre d’affaires s’élève à fin septembre 2008 à 1 563,4 M€, en hausse de + 1,2 % en données brutes, soit + 4,3 % à données comparables (contre + 4,5 % à fin juin 2008). Lagardère Publishing réalisant plus de 40 % de son activité en zone Dollar et Livre Sterling, les ventes sur les neuf premiers mois de l’année ont été impactées par un effet de change négatif de 86 M€.

Par zone géographique, on peut noter les évolutions suivantes sur le 3ème trimestre 2008 :

  • Aux États-Unis, le rythme de croissance des ventes s’est accéléré sensiblement durant l’été grâce, notamment, aux ventes de best-sellers d’auteurs tels que Stephenie Meyer et James Patterson.
  • Le Royaume-Uni poursuit sa croissance sur le même rythme qu’au 1er semestre 2008 grâce aux ventes de fiction pour adultes et de livres pour enfants qui restent dynamiques.
  • En Espagne, le trimestre est marqué par une forte croissance des ventes en Éducation qui bénéficient d’une bonne rentrée scolaire dans un contexte de réformes.
  • En France, l’Éducation et la Littérature sont globalement en baisse, en ligne avec l’évolution du 1er semestre 2008. La Distribution affiche, également, une légère contraction. En revanche, l’Illustré (Jeunesse Roman, Tourisme entre autres) affiche une évolution très favorable.
  • Enfin, les Fascicules enregistrent un net ralentissement principalement en France et en Italie. L’activité reste en légère croissance au Japon et en Grande Bretagne mais de façon moins marquée qu’à fin juin 2008.

Lagardère Active

L’activité de la branche progresse en données comparables de + 1,5 % (contre + 2,7 % à fin juin 2008), faisant ressortir une légère contraction des ventes au 3ème trimestre. Le chiffre d’affaires au 3ème trimestre 2007 avait été particulièrement dynamique (+ 5,2 % à données comparables) expliquant en partie ce ralentissement du rythme de croissance. Les ventes en données brutes sont en retrait de – 7,9 % sur les neuf premiers mois de l’année à 1 516,4 M€ en raison, principalement, de la sortie de la Presse Quotidienne Régionale, et plus marginalement, de l’incidence des changes (- 45 M€ à fin septembre 2008).
Globalement, on peut noter sur le 3ème trimestre 2008 une relative bonne tenue des activités de publicité liée, principalement, à la performance de la branche en Russie et des activités de Radio à l’International.

Presse

A données comparables, l’activité est en légère croissance (+ 1,2 % par rapport aux neuf premiers mois de 2007 contre + 1,6 % à fin juin). Les ventes de la division Magazines se contractent de 10,5 % (données brutes) à fin septembre et s’établissent à 1 176,4 M€. Le principal mouvement de périmètre est lié à la sortie de la PQR. Les tendances marquantes au 3ème trimestre 2008 sont :

  • Une bonne tenue de la Presse Magazine France qui affiche une quasi-stabilité dans un contexte particulièrement difficile, (bonne performance de Elle et Paris Match) compensée par un ralentissement à l’International.
  • Le rythme de contraction des ventes aux États-Unis et au Japon reste important sans, néanmoins, connaître une aggravation durant l’été. A contrario, la baisse s’est accélérée en Espagne, et plus marginalement au Royaume-Uni et en Italie.
  • L’activité en Russie et en Chine reste très dynamique avec une croissance des ventes à deux chiffres.

Globalement, la diffusion poursuit sa tendance de très légère baisse à long terme sauf dans les pays émergents. Les recettes de publicité continuent à afficher en revanche une croissance positive grâce à ces mêmes pays.

Audiovisuel

Le chiffre d’affaires réalisé par les activités audiovisuelles s’établit à 340 M€, en hausse de + 2,4 % à fin septembre 2008, soit + 2,6 % à données comparables (contre + 6,2 % à fin juin). La volatilité suivant les trimestres (- 4,9 % au 3ème trimestre 2008 contre + 12,9 % au 2ème trimestre) découle principalement du calendrier de facturation des activités de production TV. En outre, il faut rappeler que le 3ème trimestre 2007 avait été en hausse de plus de 14 % à données comparables.

  • Radio
    L’activité en France enregistre une très légère progression à fin septembre 2008, l’activité se redressant par rapport à fin juin compte tenu de la performance d’Europe 1 et surtout de RFM ainsi que de la bonne tenue de Virgin Radio au 3ème trimestre 2008. A l’International, le réseau affiche une croissance toujours élevée en dépit d’un ralentissement de la progression en Russie.
  • Télévision

    Après un 3ème trimestre 2007 en forte croissance, l’activité de Production TV est en baisse sensible sur la même période de 2008. Les chaînes TV sont en croissance, en particulier grâce à la forte augmentation des recettes publicitaires sur la TNT.

Les activités numériques n’affichent pas de ralentissement à périmètre constant par rapport à fin juin 2008.

Lagardère Services

La branche réalise un bon 3ème trimestre 2008, les ventes à fin septembre progressant de + 5,9 % à données comparables (soit – 3,7 % en données brutes compte tenu de la cession de Virgin Stores) à 2 613,3 M€. A l’issue du 1er semestre 2008, le chiffre d’affaires était en croissance de + 5,8 % à données comparables. Alors que les activités de détail en aéroport souffrent du ralentissement du trafic aérien, les activités de distribution de presse enregistrent une progression globalement plus soutenue qu’à fin juin.

L’ensemble des pays enregistrent une croissance des ventes à fin septembre favorisée par l’impact des ouvertures de nouveaux points de vente.

  • Aelia affiche un léger tassement de son rythme de croissance par rapport à fin juin à un niveau néanmoins soutenu. Alors que le trafic aérien ralentit sensiblement, l’ouverture de nouveaux points de ventes a favorisé la croissance des ventes. Le réseau Euronord subit les conséquences de l’incendie dans le Tunnel sous la Manche du 11 septembre 2008.
  • Relay enregistre toujours une bonne performance malgré un léger ralentissement du rythme de croissance sur le trimestre.
  • A l’International, le taux de croissance des ventes des activités de détail est également légèrement inférieur à celui observé à fin juin 2008, surtout en Europe de l’Ouest pénalisée par le ralentissement de la croissance du trafic aérien. En Europe Centrale (Pologne, Tchéquie et Roumanie), les ventes sont toujours en augmentation sensible en dépit d’un léger tassement du rythme de progression par rapport à fin juin. Enfin, en Amérique du Nord, la croissance des ventes reste aussi dynamique qu’au 1er semestre 2008. Elle connait, en revanche, un tassement en Asie-Pacifique.
  • La croissance des activités de grossiste est globalement moins importante que celle de détail. Néanmoins, on peut noter une accélération de la progression au 3ème trimestre 2008 grâce à de bonnes performances en Espagne, Belgique ainsi que de Curtis aux États-Unis.

Lagardère Sports

Lagardère Sports affiche une croissance de ses ventes à fin septembre de + 12,9 % à 348,9 M€, soit + 1,6 % à données comparables. Après un 1er semestre caractérisé par un faible niveau de facturation, en l’absence de match de qualification et en raison de mesures d’optimisation du portefeuille, le chiffre d’affaires est en hausse de plus de 30 % à données comparables sur le 3ème trimestre 2008.

Outre les excellentes performances affichées par Sportfive, favorisées par les matchs de qualification pour la Coupe du Monde de football en septembre, les évolutions de périmètre (notamment IEC in Sports et Upsolut sur 9 mois et World Sport Group sur 3 mois) ont contribué pour 35 M€ aux ventes sur les 9 premiers mois de l’année 2008.

Compte tenu de la structure des contrats (acquisition de droits ou commission d’agents), il est utile de rappeler que les ventes de Lagardère Sports sont très volatiles d’un trimestre sur l’autre et ne préjugent pas de l’évolution des résultats.

II – Faits marquants au 30 septembre 2008 impactant la situation financière et les résultats de Lagardère SCA

Résultat avant charges financières et impôts

  • Malgré une baisse du chiffre d’affaires consolidé en données brutes, le résultat opérationnel des sociétés intégrées de Lagardère Média progresse sous l’effet combiné de la croissance des ventes à données comparables et des efforts de réduction des charges opérationnelles entrepris par les différentes branches. L’évolution à fin septembre ne modifie pas l’objectif de croissance donné au marché pour l’année entière, soit « + 3 % à + 7 % » avec une parité dollar/euro de 1,50. Le résultat opérationnel courant du Hors-Pôle est impacté par la non-récurrence des effets favorables de la résolution de litiges liés à l’ancienne activité Transport de Matra comptabilisés en 2007.
  • Le résultat des sociétés mises en équivalence est impacté par la baisse de la participation dans EADS en juin 2008. La contribution d’EADS est retenue au niveau du résultat des mises en équivalence à hauteur de 12,5 % à fin juin 2008, puis de 10 % sur le deuxième semestre.
  • Les éléments non récurrents sont composés pour l’essentiel de la plus-value réalisée à l’occasion de la cession de 2,5 % d’EADS (466 M€), des charges de restructurations chez Lagardère Active et de la dépréciation de certains actifs incorporels.

Charges financières nettes

La baisse des charges financières reflète la réduction des charges liées au remboursement partiel de l’ORAPA EADS intervenu en juin dernier.

Endettement net

L’endettement net du groupe est impacté, entre autres, par quelques éléments notables :

  • Le poids des acquisitions réalisées et payées durant l’année, notamment Doctissimo, World Sport Group et Massin.
  • Le coût des rachats d’actions pour un montant de 65 M€ au 3ème trimestre 2008.
  • Le versement des dividendes (196 M€).
  • Le remboursement du tiers de l’ORAPA en titres EADS (664 M€).

Autres éléments notables

On peut noter qu’aucune des quatre divisions n’a réalisé d’acquisition significative au cours du
3ème trimestre 2008.

Le Groupe a procédé le 21 juillet 2008 à l’annulation de 3 millions de titres Lagardère SCA, soit 2,23 % de son capital social, composé désormais de 131,1 millions d’actions.

Au cours du mois d’octobre 2008, la société a poursuivi son programme de rachat d’actions. Le Groupe a acheté sur le marché 3 073 236 actions en septembre et octobre 2008, soit 2,34 % du capital pour un montant de 100 M€ à un prix moyen de 32,51 €. Le nombre de titres auto-détenus s’élève à 4,1 millions à mi-octobre, représentant 3,1 % du capital à ce jour.

III – Perspectives

Comme souligné à fin juin, compte tenu d’un environnement économique dégradé et d’un effet de base difficile (très forte croissance de l’activité enregistrée au 4ème trimestre 2007), la croissance des ventes attendue sur le dernier trimestre de l’année 2008 devrait être nettement inférieure à la performance constatée à fin septembre.

Pour Lagardère Publishing, si les perspectives de la branche restent bonnes pour le 4ème trimestre 2008, le rythme de croissance ne devrait pas atteindre le niveau du 3ème trimestre. Rappelons que le 4ème trimestre 2007 s’était caractérisé par une croissance des ventes à données comparables de plus de + 9 %.

Pour Lagardère Active, la visibilité reste très réduite tant pour la Presse que pour la Radio au 4ème trimestre 2008. Il est à prévoir que la tendance baissière observée à la fin du 3ème trimestre s’accélérera. La croissance dans les pays de l’Europe de l’Est et la Chine reste plus robuste pour le moment.

En Presse, le Groupe poursuit son travail de repositionnement sur un nombre plus réduit de segments et de pays, tout en développant ses activités numériques par croissance organique et par acquisitions.

Pour Lagardère Services, la bonne progression des activités en Europe de l’Est devrait soutenir le taux de croissance sur le reste de l’année à un niveau néanmoins inférieur à celui observé sur le 3ème trimestre 2008. Tout comme pour Lagardère Publishing, le 4ème trimestre 2007 avait été en effet particulièrement fort.

Lagardère Sports devrait connaître une bonne fin d’année permettant d’atteindre les objectifs fixés en terme de résultat.

Malgré un environnement caractérisé par une forte volatilité et une absence de visibilité, et compte tenu de la bonne résistance du Groupe à fin septembre, Lagardère confirme l’objectif de croissance du résultat opérationnel courant Média (Resop) qui devrait s’établir dans une fourchette allant de « + 3 % à + 7 % », telle que communiquée antérieurement sur la base d’un taux de change Euro/ Dollar de 1,50.

Contacts Presse

Thierry Funck-Brentano -01 40 69 16 34 - tfb@lagardere.fr

Ramzi Khiroun - 01 40 69 16 33 - rk@lagardere.fr

Contact Relations Investisseurs

Virginie Banet - 01 40 69 18 02 - vbanet@lagardere.fr

(1) Résultat opérationnel courant ou Resop : avant contribution des sociétés mises en équivalence
(2) À périmètre et taux de change constants.

Lagardère est un groupe 100 % média (livre, presse, audiovisuel, numérique, travel retail et distribution de presse, économie du sport et droits sportifs) comptant parmi les leaders mondiaux de ce secteur.
Le groupe Lagardère détient également une participation de 10 % dans EADS.

Le marché de référence du titre Lagardère est Euronext Paris – (Eurolist – compartiment A).

Alerte Email

Pour recevoir les communiqués institutionnels du groupe Lagardère, veuillez remplir les champs suivants :

Inscription