Colloque Gulli : la responsabilité des médias en matière de développement durable

Catégorie

Archives Lagardère Active, RSE

Paris, le 20 janvier 2009

« Après l’alerte, donner envie d’agir »

Hier, s’est tenu au Palais du Luxembourg à Paris le Colloque « La responsabilité des médias en matière de développement durable » initié par Gulli avec le soutien du Ministère de l’Ecologie, de l’Energie, du Développement durable et de l’Aménagement du territoire, et en partenariat avec Métro et Europe 1.
Plus de 260 personnes ont assisté et participé à cette après-midi d’échanges avec journalistes, diffuseurs, acteurs de l’industrie des nouveaux médias et pouvoirs publics, dont Erik Orsenna fût le grand témoin.

Engagée dans le soutien à ce projet, Nathalie Kosciusko Morizet a tenu à introduire les débats. Après avoir reçu le matin même les élèves d’une classe de CM1 qui lui ont remis un Cahier Vert rédigé avec l’aide de Gulli et de leur parrain, Nicolas Vanier, la Secrétaire d’Etat à l’Ecologie a lancé le colloque en déclarant : « C’est une victoire du Grenelle de l’environnement et des journalistes d’avoir réussi à faire du développement durable un sujet majeur dans les médias » et en soulignant « Il y a une alchimie, entre action scientifique et opinion publique, qui passe par les médias et qui fait que l’on passe à l’action ». Elle a terminé son allocution en remarquant que ce colloque lui offrait tout naturellement une transition entre l’écologie et l’économie numérique, son nouveau domaine d’activités.


Nathalie Kosciusko-Morizet avec les enfants pour la remise du Cahier Vert au Ministère

Pour Lagardère Active, Isabelle Juppé, Directrice déléguée du Développement durable et Emmanuelle Guilbart, Directeur des Activités Télévision France et International ont également introduit les débats en réaffirmant la responsabilité du groupe de médias Lagardère et de la chaîne Gulli, éditée avec France Télévisions. Informer et mobiliser ses publics pour une cause aussi fondamentale que le développement durable fait partie de leurs missions.


De gauche à droite : Emmanuelle Guilbart, Isabelle Juppé, Erik Orsenna

Les débats, animés par Anne Bauer, journaliste au quotidien Les Echos et Présidente de l’Association des Journalistes de l’Environnement se sont ensuite déroulés tout au long de l’après-midi avec douze intervenants (télécharger le bilan du colloque Gulli) autour de trois thèmes :

  • La responsabilité particulière des médias dans le contexte d’urgence
    écologique
  • Education, Etat, médias : une responsabilité partagée
  • Les nouveaux médias au service de la formation et de l’information écologique pour une responsabilité «active».

Contact Presse

Véronique Dumon – 01 56 36 55 76 – veronique.dumon@lagardere-active.com

Alerte Email

Pour recevoir les communiqués institutionnels du groupe Lagardère, veuillez remplir les champs suivants :

Inscription