Back to top

Chiffre d’affaires annuel 2007

Catégorie

Corporate et autres activités, Finance

Paris, le 07 février 2008

Au 31 décembre 2007, le chiffre d’affaires consolidé de Lagardère SCA s’élève à 8 582 M€, soit une augmentation de + 8,5 % en données brutes et de + 3,3 % à données comparables.

Le chiffre d’affaires 2007 bénéficie de la consolidation en année pleine de Time Warner Book Group qui n’était consolidé en 2006 qu’à compter du 1er avril. La contribution en chiffre d’affaires apportée par le premier trimestre 2007 s’élève à 80 M€. Inversement, l’activité de Cellfish (74 M€ sur les neuf premiers mois 2006) est désormais consolidée par mise en équivalence.

A effet du 1er janvier 2007, le groupe Lagardère applique l’option offerte par les normes IFRS qui permettent, en tant qu’alternative à l’intégration proportionnelle, d’appliquer aux entités contrôlées conjointement la méthode de la mise en équivalence. Ceci conduit à ne plus consolider la contribution en chiffre d’affaires de ces entités, et en particulier, celle apportée par EADS.
Les chiffres comparatifs présentés sont établis en appliquant rétroactivement cette méthode sur l’année 2006.

Les évolutions marquantes en données comparables du quatrième trimestre 2007 sont :

  • Lagardère Publishing (ex branche Livre) – Excellent trimestre dans pratiquement tous les pays où le groupe est présent. L’activité au Royaume-Uni a été particulièrement soutenue, tirée par de nombreux succès en littérature (fiction) et essais (non fiction). La croissance très forte observée depuis janvier 2007 aux Etats-Unis s’est prolongée. En France, la Littérature connaît une belle fin d’année, ainsi que l’Illustré.
  • Lagardère Active (ex branches Presse et Audiovisuel) – L’activité Magazines (78 % des ventes de la branche) réalise un trimestre étale et cela, en dépit des impacts de fermetures de titres et d’un marché publicitaire plus tendu, notamment en France. Très bon trimestre des activités Broadcast tirées par l’excellente performance des Radios à l’international et par le rattrapage de la Production TV. A nouveau, la Radio en France, et notamment Europe 1, est pénalisée par le transfert d’une partie des budgets de la grande distribution, dans un contexte publicitaire qui se détériore.
  • Lagardère Services (ex branche Distribution Services) – Très bon dernier trimestre pour pratiquement toutes les activités. Les segments traditionnellement en croissance, travel retail en Europe et Asie, commerce de détail dans les pays d’Europe Centrale, accélèrent leur progression. Les activités de grossiste de presse, notamment en Belgique, en Espagne et en Pologne, sont toujours sur une tendance à la baisse.
  • Lagardère Sports – La performance est en ligne avec les attentes du plan d’acquisition.

  Chiffre d’affaires (M€)
31.03.07  30.06.07 30.09.07 31.12.07 31.12.06 Variation Déc 2007/Déc 2006 brute Variation Déc 2007/2006 à données comparables
LAGARDERE 1 908 3 955 6 214 8 582 7 910 8,5 % 3,3 %
– Lagardère Publishing 411 897 1 545 2 130 1 962 8,6 % 4,7 %
– Lagardère Active 520 1 094 1 647 2 291 2 334 (1,8 %) 1,7 %
Presse 414 868 1 315 1 782 1 752 1,7 % 1,3 %
Broadcast & Broadband 106 226 332 509 582 (12,6 %) 2,9 %
– Lagardère Services 864 1 754 2 713 3 721 3 614 2,9 % 3,5 %
– Lagardère Sports 113 210 309  440    

I – Activité

A périmètre et taux de change constants, l’activité du groupe (8 582 M€ sur 2007) a progressé de + 3,3 %. A périmètre constant, et sans correction des effets de change, elle a cru de + 2,2 %.

Lagardère Publishing

L’activité s’élève à 2 130 M€ (+ 8,6 % en données brutes), incluant l’intégration d’un trimestre supplémentaire des ventes de Time Warner Book Group (+ 80 M€), consolidées en 2006 à partir du 1er avril.
A données comparables, et au terme d’un excellent trimestre, le chiffre d’affaires à fin décembre 2007 progresse de + 4,7 % (contre + 3,0 % à fin septembre 2007).

En Grande-Bretagne, l’année se conclut sur une très forte hausse de l’activité. Le groupe a ainsi édité sept des dix best-sellers de fin d’année en autobiographies/essais (non fiction – Bobby Charlton, Russel Brand, Al Murray) et cinq sur dix en littérature (fiction – Martina Cole, Patricia Cornwell).
Aux Etats-Unis, la forte croissance enregistrée depuis le début d’année se poursuit, tirée notamment par les ventes de best-sellers (Patterson, Baldacci, Hitchens et Meyer entre autres), ainsi que par une bonne tenue du catalogue.
En France, le quatrième trimestre bénéficie d’une belle contribution de la Littérature grâce, entre autres, à des auteurs comme Simone Veil et Philippe Claudel. L’Illustré connaît également de solides ventes de fin d’année.
En Espagne, le quatrième trimestre enregistre traditionnellement une activité faible. Sur l’ensemble de l’exercice 2007, la progression de l’Espagne est restée soutenue tant en Education que dans l’Edition Générale et la Jeunesse.
Enfin, les Fascicules connaissent une bonne fin d’année, marquée par une progression continue des ventes en Italie, en Angleterre et au Japon.

Lagardère Active

La branche progresse en données comparables de + 1,7 % à l’issue d’un quatrième trimestre satisfaisant (+ 1,6 % à fin septembre 2007). Ses ventes en données brutes sont toujours en retrait de – 1, 8 % (elles reculaient de – 3,4 % à fin septembre 2007) à 2 291 M€, en raison principalement de la mise en équivalence des activités de Cellfish (74 M€ de ventes à fin septembre 2006, date de fin de consolidation par intégration globale), et des effets de change défavorables (recul du taux moyen du dollar par rapport à l’euro de – 8,4 % sur l’année). L’ensemble des incidences de change s’élève sur la branche à – 49 M€.

Presse

Les ventes de la division Magazines augmentent de + 1,7 % (données brutes) à fin décembre et s’établissent à 1 782 M€. A données comparables, l’activité annuelle est également en croissance : + 1,3 % contre + 1,8 % à fin septembre 2007.

L’activité à données comparables durant le quatrième trimestre 2007 est restée étale. Les tendances marquantes sont  :

  • Une très forte croissance des ventes en Russie et en Chine, plus particulièrement en publicité.
  • Un impact non négligeable des fermetures de titres (- 7,1 M€ sur le trimestre). Sur l’année, le total se monte à – 31 M€.
  • Une belle augmentation des ventes en Grande-Bretagne, principalement grâce aux magazines féminins.
  • Une bonne performance des magazines féminins, et notamment de Elle, dans pratiquement tous les pays.
  • Une poursuite du recul du segment des masculins et du recul publicitaire de Télé 7 Jours.
  • Un environnement publicitaire dégradé en France.

Broadcast & Broadband

Le chiffre d’affaires réalisé par les activités Broadcast & Broadband (509 M€) baisse depuis le début de l’année de – 12,6 % en données brutes (contre – 19,8 % à fin septembre 2007). Ce déclin est lié à des effets de périmètre (cessions de la société de production DMLS TV et de La Chaîne Météo, encore consolidées en 2006), et surtout au passage à la consolidation par mise en équivalence de Cellfish lié à l’entrée d’investisseurs financiers au capital de la société.
En données comparables, la croissance de ces activités est de + 2,9 %, (contre + 0,8 % à fin septembre), à l’issue d’un bon quatrième trimestre.

Radio
En France (- 6,7 % à fin décembre contre – 4,2 % sur les neuf premiers mois de l’année), le transfert des budgets des annonceurs de la grande distribution de la radio aux chaînes hertziennes historiques se poursuit. Son effet négatif sur la croissance est accentué par un affaiblissement du marché publicitaire. Europe 1 et RFM sont particulièrement affectées ; Europe 2 -maintenant Virgin Radio- poursuit en revanche son redressement.

A l’international, le réseau voit sa très forte croissance s’accélérer, + 25,8 % sur l’année contre + 22,7 % à fin septembre, tirée à nouveau principalement par la Russie. Il est à noter que le poids des ventes à l’international a représenté 42 % du chiffre d’affaires radio du groupe en année pleine.

Télévision
La Production TV qui avait subi au premier semestre un effet de décalage dans les livraisons, entraînant une baisse des ventes à fin septembre de – 9,2 %, compense son retard (- 0,2 % à fin décembre 2007) au terme d’un très bon quatrième trimestre.

Les chaînes thématiques subissent toujours l’impact des baisses de redevances par abonné versées par la nouvelle plate-forme issue de la fusion CanalSat/TPS. Cependant, la bonne progression des recettes liées à la TNT permet à nouveau de compenser ce recul. Au total, les ventes enregistrent une hausse (+ 3,0 %) à fin décembre (contre + 1,9 % à fin septembre 2007).

Lagardère Services

La branche réalise un très bon quatrième trimestre qui permet aux ventes à fin décembre de progresser de + 3,5 % à données comparables (+ 2,9 % en données brutes) à 3 721 M€, contre une hausse de + 2,7 % à fin septembre 2007 (+ 2,3 % en données brutes).

La transition vers les activités de détail et les zones d’Europe de l’Est et d’Asie (à taux de croissance et taux de marge supérieurs à ceux observés dans les activités de grossiste) se poursuit activement et bénéficie d’une conjoncture favorable.

  • En France, la croissance d’Aelia s’accélère à nouveau et Virgin réalise une très bonne performance.
  • En ce qui concerne les activités de détail, la tendance est identique à celle observée depuis le début de l’année, à savoir une croissance solide (en Allemagne, en Belgique, en Suisse et en Espagne), avec en particulier de très belles performances dans les pays de l’Est (Pologne, Roumanie, République Tchèque, Hongrie). 
  • Dans la zone Asie, la progression demeure très forte.
  • Les ventes en Relay progressent, mais leur croissance est affectée par les grèves dans les transports en France du mois de novembre, en dépit d’une bonne performance en octobre et en décembre.
  • Comme à fin septembre, les activités de grossiste reculent en Pologne, en Espagne et en Belgique.

Lagardère Sports

Lagardère Sports contribue depuis le 1er janvier 2007 aux ventes consolidées de Lagardère SCA à hauteur de 440,0 M€ à fin décembre 2007.
Le quatrième trimestre de Sportfive, principal contributeur de la branche, est satisfaisant. Il est marqué principalement par la poursuite des matchs de qualification de l’Euro 2008, déjà abondants dans la période correspondante en 2006. Pas d’événements sportifs ponctuels notables sur la fin de l’année.

II – Perspectives

La solidité de la croissance des ventes au cours de l’année 2007 permet au groupe Lagardère de confirmer plus que jamais son objectif de croissance du résultat opérationnel courant Média qui devrait s’établir dans une fourchette allant de « + 5 % à + 8 % », telle que communiquée antérieurement et avec les mêmes paramètres, à savoir :

  • un taux de change euro/dollar à 1,30
  • avant intégration de Lagardère Sports


Leader dans le domaine des médias (livre, presse, audiovisuel, distribution de produits culturels, et droits sportifs), le groupe Lagardère est également présent dans les hautes technologies grâce à une participation de 12,51 % dans EADS.
Le marché de référence du titre Lagardère est Euronext Paris (compartiment A).

(*) à périmètre et taux de change constants.

Contacts Presse

Thierry Funck-Brentano - tél. 01 40 69 16 34 - tfb@lagardere.fr

Ramzi Khiroun - tél. 01 40 69 16 33 - rk@lagardere.fr

Contact Relations Investisseurs

Laurent Carozzi - tél. 01 40 69 18 02  - lcarozzi@lagardere.fr

Alerte Email

Pour recevoir les communiqués institutionnels du groupe Lagardère, veuillez remplir les champs suivants :

Inscription