Back to top

Aerospatiale Matra / EADS : Une nouvelle étape

Catégorie

Corporate et autres activités

Paris, le 03 février 2000

Les 14 octobre et 2 décembre 1999, Aerospatiale Matra, DaimlerChrysler Aerospace AG et CASA concluaient les accords pour la création d’EADS (société Européenne de l’Aéronautique, de la Défense et de l’Espace).

Depuis ces dates historiques pour la construction de l’Europe, les trois sociétés ont enclenché activement le processus de constitution d’EADS afin de réaliser sa mise en bourse qui est prévue aujourd’hui pour cet été.

Les demandes d’autorisations et avis nécessaires ont été engagées, en particulier la Commission Européenne et la Commission des Participations et Transferts (CPT) examinent le dossier ; le Conseil des Marchés Financiers (CMF) vient de confirmer que ces opérations n’affectent pas les droits et intérêts des actionnaires d’Aerospatiale Matra de manière défavorable.

En ce qui concerne les modalités techniques d’introduction en bourse, les actionnaires d’Aerospatiale Matra se verront attribuer des titres EADS en substitution des titres Aerospatiale Matra qu’ils détiennent.

Par cette opération, et sous réserve de l’approbation des assemblées d’actionnaires, les actionnaires actuels d’Aerospatiale Matra deviendront donc actionnaires d’EADS, société de droit néerlandais, dont les conditions de fonctionnement statutaires seront comparables à celles d’une société anonyme de droit français. Ils auront la possibilité de garder les titres substitués dans leur PEA et conserveront leurs droits à actions gratuites.

EADS occupera un rôle de tout premier plan à l’échelle mondiale dans le secteur de l’aéronautique, de la défense et de l’espace, avec en particulier des positions de tout premier rang dans les avions de transport civils, les hélicoptères et les lanceurs commerciaux spatiaux.

EADS dont la capitalisation boursière la placera parmi les plus grandes sociétés européennes aura un flottant significativement élargi à environ 34 % du capital contre 19,3 % aujourd’hui pour les actionnaires d’Aerospatiale Matra, ce qui assurera une plus grande liquidité du titre.

Après augmentation de capital, les actionnaires d’EADS seront donc les suivants : du côté français, la SOGEPA (Société de gestion des participations aéronautiques) détenue par l’Etat français, Lagardère et un groupe de financiers français privés de premier rang détiendront ensemble 30 % du capital, DaimlerChrysler détiendra également 30 % du capital et la SEPI (Sociedad Estatal de Participaciones Industriales) dont le capital est détenu par l’Etat espagnol, détiendra 5,8 %. L’ensemble de ces parties agiront de concert. Le public détiendra donc, comme mentionné ci-dessus, environ 34 % du capital.

Aerospatiale Matra, par cette opération de création d’un groupe de hautes technologies de taille mondiale, réalise ainsi une étape importante de sa stratégie de développement qu’il avait exposée lors de sa mise en bourse. En devenant actionnaire d’EADS, l’actionnaire d’Aerospatiale Matra pourra bénéficier des effets positifs sur la rentabilité dus à la taille du nouveau Groupe, ses perspectives de croissance et les synergies qui seront dégagées.

Une description détaillée des opérations ainsi que des règles de fonctionnement légales et statutaires d’EADS seront insérées dans la documentation qui sera mise à la disposition des actionnaires d’Aerospatiale Matra à l’occasion des Assemblées Générales Extraordinaires appelées à approuver les opérations.

Contacts Presse :

Roland SANGUINETTI : 01 42 24 24 26

Martine GALLAND : 01 42 24 22 54

Alerte Email

Pour recevoir les communiqués institutionnels du groupe Lagardère, veuillez remplir les champs suivants :

Inscription