Lagardère – Résultat d’exploitation : + 36,4 % pour le premier semestre

Catégorie

Finance

Paris, le 27 septembre 2000

Le Conseil de Surveillance, réuni le 27 septembre 2000, a examiné les comptes du premier semestre 2000 présentés par M.M. Jean-Luc LAGARDÈRE, gérant, Philippe CAMUS et Arnaud LAGARDÈRE, co-gérants.

Le chiffre d’affaires consolidé du groupe s’élève à 5 944 millions d’euros contre 5 769 millions d’euros pour le premier semestre 1999. Cette progression s’explique principalement par la croissance du pôle Lagardère Médias (+8,2 %).

A périmètre et taux de change constants, le chiffre d’affaires des pôles Lagardère Médias et Hautes Technologies augmentent respectivement de 3,7 % et 6,8 %, alors que celui du pôle Automobile affiche un léger retrait (- 2,6 %) : ces évolutions conduisent à une progression d ‘ensemble de  3,9 %   .

Résultat d’exploitation en hausse de 36,4 %
Le résultat d’exploitation s’élève à 263 millions d’euros, en croissance de 36,4 % par rapport au chiffre du premier semestre 1999. L’analyse de cette amélioration est la suivante :

  • Le pôle Lagardère Médias, dont la contribution s’élève à 123 millions d’euros, progresse de 40% à périmètre et taux de change courants par rapport à la période correspondante de l’exercice 1999. Les résultats d’exploitation de toutes les branches s’améliorent. Celui de la branche « Numérique » (Audiovisuel et Multimédia Grolier) connaît, en valeur relative, la plus forte croissance du fait des bons résultats enregistrés par la Radio et la Régie et de l’allègement des dépenses qui étaient associées aux coûts d’acquisition de nouveaux abonnés chez Club Internet avant sa fusion avec T-Online.
  • Le pôle Hautes Technologies, qui était encore, au premier semestre représenté par la participation de 33 % détenue dans le groupe Aérospatiale Matra, fait apparaître une contribution de 103 M € contre 42 M €durant le premier semestre 1999. L’élément moteur de cette progression est la division Airbus en raison, notamment, d’une réduction de ses coûts industriels et d’une activité plus soutenue.
  • Le pôle Automobile affiche un résultat stable à 40 M € malgré la légère baisse de la production. Ceci s’explique par l’évolution favorable des ventes des divers segments de la gamme Espace et la poursuite des plans de réduction de coûts.

    Le tableau suivant présente les chiffres les plus significatifs du compte de résultat consolidé :

 

En millions de francs

En millions d’euros

  30/06/00

30/06/99

30/06/98

31/12/98

  30/06/00

30/06/99

30/06/98

31/12/98

Chiffre d’affaires

38 991

37 839)

33 016)

70 138)

  5 944

5 769(

5 033)

10 692)

Résultat d’exploitation

1 724

1 264)

1 610)

4 223)

  263

193(

246)

644)

Résultat financier

(173)

34)

9)

(6)

  (27)

5)

1)

(1)

Résultat courant

1 551

1 298)

1 619)

4 217)

  236

198(

247)

643)

Résultat exceptionnel

7 368

480)

51)

(169)

  1 123

73)

7)

(26)

Rémunérations prioritaires nettes

(56)

(60)

(70)

(141)

  (8)

(9)

(11)

(21)

Impôt sur les résultats

(3 538)

(454)

(833)

(1 562)

  (539)

(69)

(127)

(238)

Dotations aux amortissements des écarts d’acquisition des sociétés intégrées

(122)

(82)

(69)

(141)

  (19)

(13)

(10)

(22)

Résultat net des sociétés intégrées

5 203

1 182)

698)

2 204)

  793

180)

106)

336)

Contribution des sociétés mises en équivalence

116

24)

12)

6)

  18

4)

2)

1)

Part des minoritaires

(147)

(425)

(166)

(373)

  (23)

(65)

(25)

(57)

Résultat net consolidé – part du Groupe

5 172

781)

544)

1 837)

  788

119)

83)

280)

Hausse exceptionnelle du résultat net part du groupe

Compte tenu d’un résultat financier négatif de 27 M €, le résultat courant s’élève à 236 M €.

Le résultat exceptionnel (+ 1 123 M €) comprend, notamment, les plus values engendrées par l’échange Club Internet/T-Online, la cession de Grolier Inc., ainsi que des provisions pour dépréciations d’immobilisations incorporelles concernant le pôle Lagardère Médias.

Le poste  » impôt sur les résultats  » prend en compte une provision de 426 M € au titre de la plus-value en sursis d’imposition comptabilisée sur l’échange Club-Internet/T-Online.

Finalement, après ces éléments à caractère exceptionnel, le résultat net – part du groupe s’établit à 788 M € à comparer à 119 M € au premier semestre 1999.


Perspectives

Le début du second semestre 2000 a été marqué par la prise de participation de 34% dans CanalSatellite et de 27,4% dans MultiThématiques pour un montant d’environ 1 Milliard € ; il a été également marqué par la mise sur le marché de EADS détenu à environ 15% par LAGARDERE.

LAGARDERE MEDIAS confirme son objectif d’atteindre un taux de croissance annuel moyen à deux chiffres de son résultat d’exploitation entre 1999 et 2002.
Enfin, par rapport au plan de marche présenté lors de la création de la société en Juillet 2000, les résultats d’exploitation prévisionnels de EADS sont pour les années à venir plutôt en avance grâce à la mise en oeuvre des plans d’amélioration des résultats et à la fermeté de l’activité commerciale, en particulier dans l’aéronautique.


Il est rappelé que le Centre d’Information des Actionnaires et du Public est ouvert aux visiteurs au 121 avenue Malakoff, PARIS 16ème (tél : 01.40.69.20.73) et que tous les renseignements sur le groupe peuvent également être obtenus sur Internet : http: //www.lagardere.fr

Contacts Presse :

Thierry Funck-Brentano - Tél : 01 40 69 16 34 - presse@lagardere.fr

Arnaud Molinié - Tél : 01 40 69 16 72 - amolinie@lagardere.fr

Informations Financières :

Alain Lemarchand - Tél : 01 40 69 18 02 - alemarchand@lagardere.fr

Alerte Email

Pour recevoir les communiqués institutionnels du groupe Lagardère, veuillez remplir les champs suivants :

Inscription