Chiffre d’affaires consolidé du 1er semestre 2008 de Lagardère SCA : croissance de +3,6% à données brutes comparables (*) et de -3,8% en données brutes

Catégorie

Corporate et autres activités, Finance

Paris, le 24 juillet 2008

Au 30 juin 2008, le chiffre d’affaires consolidé de Lagardère SCA s’élève à 3 804,4 M€, soit une croissance de + 3,6 % à données comparables et de – 3,8 % en données brutes.

L’écart entre la décroissance du chiffre d’affaires reporté et la croissance à données comparables s’explique principalement par l’effet des variations de périmètre pour – 191 M€ (pour l’essentiel impact des cessions de Virgin Stores et de la PQR) et par un effet de change défavorable (hausse de l’Euro vis-à-vis des autres devises, en particulier le Dollar et la Livre) pour – 90 M€.

Les évolutions marquantes en données comparables du 2ème trimestre 2008 ont été :

  • Lagardère Publishing – Très bon trimestre tiré par les ventes aux Etats-Unis, en Espagne et en Grande-Bretagne. En France, Larousse et Hatier se distinguent, tandis que la Littérature et les Fascicules sont à la peine.
  • Lagardère Active – Bon trimestre grâce à l’activité audiovisuelle qui progresse sur tous ses segments. L’activité Magazines, dans un contexte de plus en plus difficile et en dépit de l’impact des arrêts, réussit à maintenir un chiffre d’affaires étale, aidé par des ventes numériques en forte croissance.
  • Lagardère Services – Trimestre satisfaisant. La croissance est générée pour l’essentiel par l’impact de l’agrandissement des réseaux de magasins dans un contexte marqué néanmoins par un ralentissement de la consommation.
  • Lagardère Sports – Début d’année en ligne avec les attentes, grâce notamment à l’Euro 2008 et à la performance des clubs français et allemands pour l’activité marketing. 

 

 

Chiffre d’affaires (M€)

Variation
2008/2007 brute

  Variation 08/07
retraitée
à données comparables

 

 31.03.08

 30.06.08

 30.06.07

 

 

LAGARDERE 

 1 814,4

 3 804,4

 3 955,4

  (3,8 %)

 3,6 %

Lagardère Publishing

 413,3

 908,0

 896,6

 1,3 %

 4,5 %

Lagardère Active

 488,9

 1 017,7

 1 094,4

 (7 %)

 2,7 %

Presse

 385,3

 778,9

 868,2

 (10,3 %)

 1,6 %

Broadcast

 103,6

 238,8

 226,2

 5,6 %

 6,2 %

Lagardère Services

 816,9

 1 681,0

 1 754,3

 (4,2 %)

 5,8%

Lagardère Sports

 95,3

 197,7

 210,1

 (5,9 %)

 (12,3%)


I – Activité

Lagardère Publishing

L’activité progresse sur le semestre de + 1,3 % à 908 M€, en données brutes et de + 4,5 % à données comparables (contre + 2,4 % au premier trimestre 2008).

Aux Etats-Unis, la croissance se poursuit à un rythme très soutenu au deuxième trimestre, portée en particulier par la saga publiée par Stephenie Meyer qui rencontre un succès exceptionnel ainsi que par un ensemble de nouveautés populaires dont les romans de James Patterson (2 sorties en juin).
En Espagne, l’impact du bon démarrage des ventes en Education est amplifié par une base de comparaison favorable (démarrage tardif de la campagne en 2007).
En Grande-Bretagne, le trimestre est également très satisfaisant grâce aux bestsellers et aux ventes Jeunesse.
En France, Larousse et Hatier (avec notamment le parascolaire) enregistrent une forte progression. La Littérature, en revanche, poursuit son recul.
Enfin, l’activité Fascicules est impactée par un recul des ventes en France et en Italie, partiellement compensée par les bonnes performances enregistrées en Grande-Bretagne et au Japon.

Lagardère Active

Le pôle croît à fin juin 2008 en données comparables de + 2,7 % (contre + 2,0 % au premier trimestre). Ses ventes en données brutes sont en retrait de – 7,0 % à 1 018 M€, en raison principalement d’effets de périmètre (- 67 M€) et de change (- 33 M€).

Presse

Les ventes de la division Magazines progressent de + 1,6 % à données comparables sur le semestre soit un tassement par rapport au début d’année (+ 3,1 % au premier trimestre) et s’établissent à 779 M€. En données brutes, l’activité décroît de – 10,3 %.

Les principales tendances observées sur le deuxième trimestre sont :

  • Une situation contrastée en matière de publicité dans les pays où le groupe est présent : les recettes, pénalisées par un contexte économique dégradé, sont en fort recul aux Etats-Unis (sur le secteur automobile, les publications spécialisées ainsi que sur Woman’s Day), et dans une moindre mesure en Espagne (tous segments) et au Royaume-Uni. En revanche, la France et l’Italie enregistrent une légère progression. Enfin la Chine et la Russie bénéficient d’une croissance soutenue.
  • Les évolutions en matière de diffusion sont inégales : les Etats-Unis, l’Espagne et l’Italie sont en repli, malgré la poursuite des bonnes performances sur les féminins haut de gamme (Elle). Le Royaume-Uni réalise en revanche un trimestre de hausse sensible. La Chine et la Russie continuent à croître de façon satisfaisante.
  • Les ventes numériques sont toujours en forte croissance et atteignent au 30 juin 2008 6,3 % des ventes de Lagardère Active (contre 2,2 % sur la même période en 2007).

Broadcast

Le chiffre d’affaires réalisé par la division Broadcast (239 M€) augmente de + 6,2 % en données comparables (contre – 1,4 % au premier trimestre) au terme d’un excellent deuxième trimestre.

Radio
En France, sur le deuxième trimestre, Virgin Radio a bénéficié d’une croissance soutenue, et Europe 1 et RFM présentent une activité étale, ce qui compense intégralement le début d’année difficile. A l’étranger, le réseau continue de bénéficier d’une forte croissance, + 15 % à fin juin, malgré un ralentissement observé sur la Russie.

Télévision

Lagardère Entertainment, comme anticipé, rattrape son retard de livraisons et termine le semestre en hausse de + 5,6 %.
Les chaînes thématiques réalisent également un très bon trimestre, avec en particulier une belle performance de Virgin 17 et finissent le semestre en hausse de près de 11 %.

Lagardère Services

Le pôle enregistre une croissance soutenue au 2ème trimestre : les ventes sur le semestre progressent ainsi de + 5,8 % à données comparables (- 4,2 % en données brutes en raison pour l’essentiel de la sortie de Virgin Stores du périmètre du groupe) à 1 681 M€, à la suite d’un 1er trimestre déjà très satisfaisant (+ 5,2 % en données comparables).

Au deuxième trimestre, tous les pays connaissent une activité en progression grâce notamment à l’impact de la politique d’ouverture de points de vente perceptible depuis la mi-2007.

  • Aelia profite encore de la hausse du trafic aérien, en dépit d’une décélération observée au cours du trimestre. Relay réalise également un bon trimestre.
  • Dans les pays d’Europe de l’Est et les autres pays émergents, la croissance est soutenue malgré la tendance baissière du marché de la presse (détail et distribution).
  • Forte volatilité de l’activité en Espagne et en Belgique qui progresse néanmoins modestement sur le trimestre, alors que la Suisse connait une croissance plus élevée.

 

Lagardère Sports

Lagardère Sports contribue aux ventes consolidées de Lagardère SCA à hauteur de 198 M€ sur le semestre soit un recul de – 12,3 % en données comparables (- 20,1 % au premier trimestre).
Cette baisse s’explique par l’absence en 2008 de matches de qualification pour l’Euro 2008 et de la Coupe du Monde de Handball, et par l’impact des mesures d’optimisation du portefeuille (annulation de contrats peu ou pas profitables).
L’activité reste conforme aux prévisions au deuxième trimestre, grâce notamment au niveau de l’Euro 2008, dont les revenus ont été constatés sous forme de commissions.

II – Perspectives

Compte tenu d’un environnement économique dégradé, et d’un effet de base difficile (forte croissance de l’activité enregistrée au second semestre 2007), la croissance des ventes attendue sur la deuxième partie de l’année 2008 devrait être inférieure à la performance constatée au premier semestre.

Pour Lagardère Publishing, les perspectives de la division sont bonnes pour le deuxième semestre 2008, en particulier pour l’Education en Espagne, et pour la Littérature aux Etats-Unis (publication attendue d’un nouveau Stephenie Meyer).

Pour les activités radio de Lagardère Active, la visibilité reste, comme à l’accoutumée, très réduite, dans un contexte économique tendu notamment en France.

En Presse, l’impact du ralentissement économique aux effets déjà largement perceptibles aux Etats-Unis, et en Espagne devrait se prolonger tout au long du second semestre. Le Plan Active 09 de redressement de la division, dont le déroulement reste conforme aux prévisions, contribuera à compenser la pression sur les recettes publicitaires.

Pour Lagardère Services, les tendances de marché devraient être dans la lignée de la dégradation observée au deuxième trimestre 2008. La division devrait croître cependant plus rapidement que le marché en raison de l’impact des ouvertures de magasins et en dépit d’une base de comparaison rendue plus difficile par l’excellente performance enregistrée au du deuxième semestre 2007.

L’activité de Lagardère Sports devrait connaître une bonne fin d’année, en ligne avec les attentes du groupe.

L’ensemble de ces éléments permet de confirmer l’objectif de croissance du résultat opérationnel courant Média qui devrait s’établir dans une fourchette allant de « + 3 % à + 7 % », avec un taux de change euro/dollar retenu de 1,50.

Contacts Presse :

Thierry Funck-Brentano - 01 40 69 16 34 - tfb@lagardere.fr

Ramzi Khiroun - 01 40 69 16 33 - rk@lagardere.fr

Contact Relations Investisseurs :

Laurent Carozzi - 01 40 69 18 02 - lcarozzi@lagardere.fr

(*) à périmètre et taux de change constants.

Lagardère est un groupe 100 % média (livre, presse, audiovisuel, numérique, travel retail et distribution de presse, économie du sport et droits sportifs) comptant parmi les leaders mondiaux de ce secteur.
Le groupe Lagardère détient également une participation de 10 % dans EADS.
Le marché de référence du titre Lagardère est Euronext Paris – (Eurolist – compartiment A).

Alerte Email

Pour recevoir les communiqués institutionnels du groupe Lagardère, veuillez remplir les champs suivants :

Inscription