Chiffre d’affaires 1er semestre 2005

Catégorie

Finance

Paris, le 27 juillet 2005

Progression de + 6,6 % de LAGARDERE MEDIA en données brutes et de + 2,8 % à données comparables (*).

Sur le 1er semestre 2005, le chiffre d’affaires de Lagardère Media publié progresse de + 6,6 %. Il bénéficie de la consolidation des activités de Hodder Headline, soit + 106,2 M€. L’impact de l’appréciation du taux moyen de l’euro par rapport au dollar est négligeable sur le chiffre d’affaires semestriel.

Le chiffre d’affaires de Lagardère Media progresse de + 2,8 % à données comparables(*) sur le 1er semestre 2005.

Les évolutions marquantes du 2ème trimestre 2005 sont :

Livre – Poursuite de l’excellente performance de Hachette Livre malgré la décélération attendue des ventes de Littérature Générale.

Presse
– Bon trimestre qui compense les effets négatifs d’écarts de parution enregistrés en début d’année.

Distribution Services – Amélioration du rythme de croissance en dépit d’une base de comparaison toujours forte en Espagne.

Lagardere Active
– Bon trimestre reflétant un ralentissement de l’activité Production TV (après un début d’année exceptionnel) et de la Radio, une solide croissance des chaînes thématiques et une très forte progression de l’activité Broadband.

Le chiffre d’affaires consolidé de LAGARDERE SCA, incluant EADS (+ 10,4 %), progresse de + 8,1 % sur le 1er semestre 2005 et atteint 6 152,1 M€.

  Chiffre d’affaires (M€) Variation
05/04 brute
Variation 05/04
retraitée à données
comparables (*)
30.06.05 30.06.04
(pro-forma IFRS)
LAGARDERE MEDIA


Livre
Presse
Distribution Services
Lagardere Active

3 734,5

719,7
909,5
1 799,3
306,0

3 501,9

574,7
907,9
1 751,5
267,8

6,6%

25,2%
0,2%
2,7%
14,3%

2,8%

7,2%
0,6%
1,2%
12,2%

EADS 2 417,6 2 190,3 10,4% ND
LAGARDERE SCA 6 152,1 5 692,2 8,1% ND


(*) à périmètre et taux de change constants
ND : non disponible

LAGARDERE MEDIA

Pour le pôle « Lagardère Media« , l’évolution à périmètre comparable s’établit à + 2,8 %.

Hachette Livre

Hachette Livre intègre le chiffre d’affaires réalisé par l’éditeur britannique Hodder Headline, qui contribue aux ventes à hauteur de 106,2 M€ sur le 1er semestre 2005.
A données comparables, le chiffre d’affaires à fin juin 2005 est en progression de + 7,2 % (+ 25,2 % en données brutes), un rythme un peu inférieur à la tendance observée au 1er trimestre (+ 8,7 %).
Sur le 2ème trimestre 2005, on observe principalement :

  • Comme attendu, un ralentissement de la progression de l’activité de Littérature Générale avec un tassement de l’effet Dan Brown (« Da Vinci Code  » et  » Anges et Démons « ). La croissance reste néanmoins très satisfaisante. Parmi les titres phares (hors Dan Brown), on compte notamment le  » Traité d’athéologie  » de M. Onfray,  » Le sourire aux larmes  » de J.-P. Foucault, et le dernier Umberto Eco,  » La mystérieuse flamme de la reine Loana « .
  • A nouveau, une augmentation sensible des ventes de fascicules.

Par ailleurs, le reste des activités connaît un taux de progression légèrement meilleur que celui du marché, en particulier en France.

Hachette Filipacchi Médias

Hachette Filipacchi Médias fait face à des conditions de marché difficiles, ce qui se traduit par une croissance à données comparables de + 0,6 % (+ 0,2 % en données brutes) sur le 1er semestre.
La performance de mars à fin juin 2005 a cependant bénéficié d’une légère amélioration de tendance, concentrée principalement sur le dernier mois (l’évolution à données comparables à fin mars 2005 s’établissait à – 2,5 %).
L’activité en France a connu un meilleur 2ème trimestre comparé au 1er, mais avec des tendances diverses :

  • Succès confirmé des nouveaux magazines Choc ! et Public, qui ne faiblit pas malgré les lancements concurrents
  • Stabilisation du déclin de Télé7Jours
  • Bonne croissance de Elle, Paris Match, Psychologies et Entrevue
  • Performance morose pour les autres titres

La reprise de l’activité aux Etats-Unis au 2ème trimestre compense la faiblesse du 1er trimestre.
La situation en Italie, jusqu’alors très difficile, se stabilise, mais la croissance reste négative.
Les ventes au Japon sont toujours décevantes, tandis que celles des filiales du groupe en Chine et en Russie progressent très sensiblement.

Hachette Distribution Services

Hachette Distribution Services progresse de + 1,2 % à données comparables sur le semestre (+ 2,7 % en données brutes), en amélioration par rapport à la tendance du 1er trimestre (+ 0,4 % à données comparables).
Cette croissance modeste est toujours liée pour l’essentiel à une base de comparaison très forte sur l’activité espagnole (plus de 20 % de croissance organique sur les six premiers mois de 2004).

Hors Espagne, l’activité s’est maintenue à un niveau satisfaisant au 2ème trimestre. La croissance est tirée par la reprise du trafic aérien, et les activités localisées dans les Pays de l’Est et en Australie connaissent une croissance supérieure à la moyenne.

La poursuite de la baisse des ventes de CD pèse sur l’activité de Virgin.

Lagardere Active

Le chiffre d’affaires réalisé par l’ensemble Lagardere Active augmente fortement depuis le début de l’année : + 12,2 % à données comparables (+ 14,3 % en données brutes). Sa croissance enregistre cependant une décélération par rapport au 1er trimestre (+ 19,1 % en données comparables), en raison du retour à un rythme de progression récurrent après le pic du 1er trimestre de l’activité Production TV.

Les tendances marquantes de l’activité sur les six premiers mois sont, par division :

Radio – Une légère baisse de – 1,1 %, concentrée sur le 2ème trimestre (+ 3,9 % au 1er trimestre), qui s’explique par un effet de base de comparaison exigeant, combiné à un ralentissement du marché. Europe 2 est particulièrement affectée compte tenu de la baisse de son audience.
Télévision – La Production TV retrouve un rythme de croissance récurrent (et satisfaisant) au 2ème trimestre. Il fait suite à un trimestre exceptionnel en matière de facturation (+ 62 %). Au total, la hausse de l’activité sur les six mois reste très élevée, avec un taux de + 30,5 %. Les chaînes thématiques, quant à elles, progressent à nouveau sensiblement (+ 10 % après + 11 % sur les trois premiers mois de l’année).
Lagardere Active Broadband – La division accentue encore sa percée sur son marché, et affiche une augmentation de + 25 % de ses ventes à données comparables.

Perspectives

Dans l’activité Livre, la forte progression de la division ne doit pas être extrapolée sur l’ensemble de l’année. Le second semestre sera notamment marqué par le poids des ventes dans l’Education, qui seront pénalisées par l’absence de réformes scolaires majeures.
En Presse, le marché publicitaire reste difficile et ne permet pas d’espérer, à ce stade, une amélioration sensible sur le second semestre.
En Distribution, les effets de comparaison des taux de croissance en Espagne devraient s’atténuer en 2ème partie d’année.
Pour Lagardere Active, la visibilité reste faible en Radio. La performance de l’activité production est toujours dépendante des aléas de livraison, même si la tendance reste favorable. L’activité chaînes thématiques devrait connaître une bonne année.

Au total, la performance du 1er semestre 2005 confirme notre approche prudente pour 2005, qui fait suite à une année 2004 de très bonne qualité. Elle confirme notre objectif de croissance du résultat opérationnel courant des sociétés intégrées média (Recurring EBIT before Associates) incluant Hodder Headline, qui devrait s’établir dans une fourchette allant de  » + 4 % à + 8 %  » telle que communiquée antérieurement et avec les mêmes paramètres, à savoir :

  • Un taux de change euro / dollar à 1,30
  • Hors impact des stocks options
  • Hors impact des charges d’investissement liées à la Télévision Numérique Terrestre

 

EADS

Le chiffre d’affaires reporté sur la ligne « EADS » correspond à 15,09 % de celui réalisé par la société EADS (contre 15,04 % en 2004).

Le chiffre d’affaires consolidé du Groupe pour le 1er semestre 2005 est en hausse de + 10,4 % par rapport au 1er semestre 2004. Toutes les divisions sont en croissance. Airbus profite de la reprise du cycle aéronautique avec 189 livraisons, contre 161 pour la même période de l’année précédente. La croissance des autres divisions est principalement soutenue par les avancées des grands programmes militaires en cours : l’avion de transport militaire A400M, l’avion de combat Eurofighter et les hélicoptères militaires NH90 et Tigre. Enfin, l’activité Espace bénéficie de la montée en cadence du programme lanceur Ariane5.

Pour mémoire : transition aux IFRS

Le groupe Lagardère rappelle que les chiffres communiqués ci-dessus sont en normes IFRS. Le groupe a présenté le 17 mai 2005 les comptes 2004 retraités en normes IFRS à titre de comparaison.

Par ailleurs, le groupe Lagardère a mis à la disposition de ses actionnaires depuis le 1er février 2005 les éléments actuellement disponibles sur les conséquences de l’adoption des normes IFRS. Ces éléments sont inclus dans une présentation disponible dans la rubrique « Informations financières » sur le site Internet du groupe, à l’adresse //www.lagardere.com


Leader dans le domaine des médias (livre, presse, audiovisuel et distribution de produits culturels), le groupe Lagardère est également présent dans les hautes technologies grâce à une participation de 15,09 % dans EADS.
Le groupe a réalisé en 2004 un chiffre d’affaires de 12 296 M€ et emploie 43 000 personnes dans plus de 40 pays.
Le groupe Lagardère est coté au Premier Marché de la Bourse de Paris.

Contacts Presse :

Thierry FUNCK-BRENTANO - Tel. : 01 40 69 16 34 - e-mail : tfb@lagardere.fr

Arnaud MOLINIE - Tel. : 01 40 69 16 72 - e-mail : amolinie@lagardere.fr

Contact Relations Investisseurs :

Laurent Carozzi - Tel. 01 40 69 18 02 - e-mail : lcarozzi@lagardere.fr

Alerte Email

Pour recevoir les communiqués institutionnels du groupe Lagardère, veuillez remplir les champs suivants :

Inscription