Back to top

CA consolidé 2004 de LAGARDERE SCA : +7,5%

Catégorie

Finance

Paris, le 10 février 2005

Progression de + 8,2 % de LAGARDERE MEDIA en données brutes et de + 3,3 % à données comparables(*)

Sur l’ensemble de l’année 2004, le chiffre d’affaires de Lagardère Media publié s’inscrit en progression de + 8,2 %. Il reste pénalisé par l’appréciation de l’euro dont l’impact négatif sur le taux de croissance annuel est de – 1,7 %. Mais il bénéficie de la consolidation depuis le 1er janvier 2004 des activités d’Editis conservées (soit 341,6 M€), ainsi que des activités de Hodder Headline sur un trimestre (61,1 M€).

Le chiffre d’affaires de Lagardère Media progresse de + 3,3 % à données comparables(*) sur l’année, en ligne avec la croissance enregistrée sur 9 mois (+ 3,3 % à données comparables).
Les évolutions marquantes du quatrième trimestre ont été :

  • Livre – Excellente performance de Hachette Livre grâce une nouvelle fois à la progression des fascicules, de la Littérature Générale en France et à une forte croissance des activités d’édition en Angleterre. La base de comparaison a également facilité la progression au quatrième trimestre.
  • Presse – Amélioration du taux de croissance, essentiellement sur la France. La croissance aux Etats-Unis et au Royaume-Uni se poursuit à un rythme satisfaisant.
  • Distribution Services – Progression opérationnelle modeste tant sur le trimestre que sur l’année. La croissance en Europe (hors France) est limitée par l’absence de croissance en France et aux Etats-Unis.
  • Lagardere Active – Très bon trimestre. Toutes les activités ont réalisé des performances très satisfaisantes.

Le chiffre d’affaires consolidé de LAGARDERE SCA, incluant EADS (+ 6,3 %), progresse de + 7,5 % sur l’année.

  Chiffre d’affaires (M€) Variation 2004/2003 brute Variation 04/03 retraitée à données comparables(*)
31.12.04 31.12.03
LAGARDERE MEDIA 8 594,3 7 944,0 8,2 % 3,3 %

Livre

1 431,6 958,7 49,3 % 6,4 %

Presse

2 120,2 2 072,3 2,3 % 1,7 %

Distribution Services

4 365,7 4 333,1 0,8 % 2,0 %

Lagardere Active

676,8 579,9 16,7 % 12,8 %
EADS 4 795,1 4 510,4 6,3 % ND
LAGARDERE SCA 13 389,4 12 454,4 7,5 % ND


(*) à périmètre et taux de change constants
ND : non disponible

LAGARDERE MEDIA

Pour le pôle « Lagardère Media« , l’évolution à périmètre comparable s’établit à + 1,6 %. En neutralisant également l’incidence des variations des cours de change, cette progression est de + 3,3 %.

  • Hachette Livre

Hachette Livre intègre, depuis le 1er janvier 2004, le chiffre d’affaires réalisé par les maisons d’Editis conservées : Dalloz, Dunod, Armand Colin en France, Anaya en Espagne, ainsi que Larousse. Leur contribution s’établit à 341,6 M€ à fin décembre 2004.
L’éditeur britannique Hodder Headline, consolidé à compter du 1er octobre 2004, contribue aux ventes de Hachette Livre à hauteur de 61,1 M€.
A données comparables et grâce à une base de comparaison plus facile sur le quatrième trimestre, le chiffre d’affaires annuel amplifie sa progression (+ 6,4 % à fin décembre 2004) par rapport au chiffre d’affaires cumulé à fin septembre 2004 (+ 4,2 %).
A l’instar de la croissance à fin septembre, l’activité « fascicules » en France et à l’international contribue fortement à la bonne performance enregistrée depuis le début d’année. Hachette Illustrated a enregistré de très belles performances au quatrième trimestre tout comme les activités d’édition en Angleterre (hors Hodder Headline).

  • Hachette Filipacchi Médias

La faiblesse de la reprise des dépenses publicitaires dans le secteur des magazines aura marqué l’ensemble de l’année, même si le quatrième trimestre s’est révélé plus favorable en France et au Royaume Uni.
Hachette Filipacchi Médias enregistre, à données comparables, une progression de + 1,7 % de son chiffre d’affaires, légèrement au-dessus du niveau observé à fin septembre (+ 1,4 %). La base de comparaison s’est cependant un peu améliorée sur la fin de l’année.
La croissance en France a bénéficié au quatrième trimestre du succès de Choc ! et Public, et d’un bon mois de décembre en publicité, qui viennent compenser le recul de Télé7jours.
La tendance est restée bonne aux Etats-Unis, et le Royaume Uni a aussi évolué de façon satisfaisante. La très forte croissance provenant des pays émergents (Chine, Russie) ne faiblit pas.
HFM compense ainsi la faiblesse de l’Italie et l’absence de croissance significative au Japon.

  • Hachette Distribution Services

Hachette Distribution Services progresse de + 2,0 % à données comparables sur l’année, une tendance inférieure à celle observée à fin septembre (+ 2,8 %).
Ceci s’explique par un ajustement de la provision retours sur le chiffre d’affaires annuel de Curtis (USA), sans impact significatif sur les résultats.
La croissance organique est restée modeste sur le quatrième trimestre à l’image de la progression annuelle (+ 2 %).
La Belgique et l’Allemagne voient leur croissance ralentir après un fort démarrage durant la première partie de l’année.
L’Espagne continue sa bonne progression, à un rythme sensiblement inférieur aux records enregistrés en première partie d’année.
La très significative progression de l’activité en Pologne et en Tchéquie se poursuit.
En France, Virgin confirme son rétablissement. Aelia est toujours impacté par la forte baisse des ventes de tabac (produits à faibles marges), et la situation reste inchangée sur Relais H (croissance modeste).
L’activité aux Etats-Unis est en faible décroissance.

  • Lagardere Active

Le chiffre d’affaires réalisé par l’ensemble Lagardere Active est en forte progression depuis le début de l’année : + 12,8 % à données comparables (+ 16,7 % en données brutes).
Le quatrième trimestre s’est révélé excellent, et cela pour toutes les divisions.
Radio – Les revenus publicitaires ont poursuivi leur hausse, avec une croissance organique de + 6,3 %. Elle reste inférieure aux niveaux enregistrés au premier semestre (+ 15,3 %) du fait d’une base de comparaison plus difficile, mais marque un progrès par rapport au troisième trimestre (+ 4,6 %) pourtant déjà satisfaisant. La visibilité reste cependant toujours réduite sur ces activités.
Télévision – La Production TV, qui avait souffert au troisième trimestre de reports de budgets, renoue avec la croissance (+ 14,8 %), comme attendu. Les chaînes thématiques réalisent également une belle performance (+ 18,4 %).
Lagardere Active Broadband – La division enregistre son meilleur trimestre, après 9 mois de croissance très soutenue grâce à des gains de parts de marché significatifs réalisés par la filiale allemande de Legion en matière de fournitures de services interactifs aux radios, ainsi qu’au développement de l’usage de l’internet mobile dont bénéficie Plurimédia en France.

  • Perspectives

En dépit de son incidence sur le chiffre d’affaires, la baisse du dollar par rapport à l’Euro (- 9,02 % sur l’année 2004) aura un impact limité sur la profitabilité de Lagardère Media. En effet, les activités exposées au risque dollar étant localisées aux Etats-Unis, les coûts associés sont également libellés en dollars de telle sorte que le risque est limité pour les profits.

L’objectif de croissance du résultat d’exploitation média (EBITA) hors Editis et Hodder Headline, devrait s’établir en haut de la fourchette  » + 7 % et + 10 %  » communiquée antérieurement.

 

EADS

Le chiffre d’affaires reporté sur la ligne « EADS » correspond à 15,04 % de celui réalisé par la société EADS.
Pour se conformer aux normes comptables françaises appliquées par le groupe Lagardère, la part des recettes libellées en devises fait l’objet de retraitements destinés à les valoriser aux taux de change auxquels elles ont été couvertes.
Jusqu’en 2003 inclus, l’application de ces principes a nécessité, en regard de la particularité de certains instruments de couverture, désormais échus, un retraitement du chiffre d’affaires d’EADS.

Le chiffre d’affaires 2004 est en hausse de + 6,3 % et contribue à hauteur de 4 795 M€ au chiffre d’affaires consolidé de « Lagardère SCA« .
Toutes les divisions participent à la croissance. Airbus profite de livraisons d’avions plus élevées (320 en 2004 contre 305 en 2003), confirmant ainsi la nette reprise du cycle aéronautique. La croissance de toutes les autres divisions est tirée par leurs programmes militaires, notamment l’avion de transport A400M, les hélicoptères Tigre et NH90, les missiles et le contrat Paradigm de communication par satellites.

Pour mémoire : transition aux IFRS

Le groupe Lagardère rappelle que les chiffres communiqués ci-dessus sont en normes IFRS. Le groupe a présenté le 17 mai 2005 les comptes 2004 retraités en normes IFRS à titre de comparaison.

Par ailleurs, le groupe Lagardère a mis à la disposition de ses actionnaires depuis le 1er février 2005 les éléments actuellement disponibles sur les conséquences de l’adoption des normes IFRS. Ces éléments sont inclus dans une présentation disponible dans la rubrique « Informations financières » sur le site Internet du groupe, à l’adresse //www.lagardere.com


Leader dans le domaine des médias (livre, presse, audiovisuel et distribution de produits culturels), le groupe Lagardère est également présent dans les hautes technologies grâce à une participation de 15,04 % dans EADS.
Le groupe a réalisé en 2004 un chiffre d’affaires de 13 389,4 M€ et emploie 43 000 personnes dans plus de 40 pays.
Le groupe Lagardère est coté au Premier Marché de la Bourse de Paris. 

Contacts Presse :

Thierry FUNCK-BRENTANO - Tel. : 01 40 69 16 34 - e-mail : tfb@lagardere.fr

Arnaud MOLINIE - Tel. : 01 40 69 16 72 - e-mail : amolinie@lagardere.fr

Contact Relations Investisseurs :

Laurent Carozzi - Tel. 01 40 69 18 02 - e-mail : lcarozzi@lagardere.fr

Alerte Email

Pour recevoir les communiqués institutionnels du groupe Lagardère, veuillez remplir les champs suivants :

Inscription