Afin de réaliser des statistiques de visites et d'améliorer l'expérience utilisateur sur notre site, nous mesurons son audience grâce à une solution utilisant la technologie des cookies.

En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies de mesure d'audience. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

 

 

We use cookie technology to measure our online audience in order to compile statistics on website visits and improve the browsing experience for our website's users. 
By using our website, you consent to the use of cookies for audience measurements. Click here for more information on cookies and how to set your preferences

Communiqués de presse

Retour

Paris, le 17 septembre 2012

Règlement du litige avec la Fédération Française de Football

La sentence arbitrale rendue dans le litige avec la Fédération Française de Football (FFF) n'aura aucun impact sur le Résultat opérationnel courant média (Résop*) de l'exercice 2012 du groupe Lagardère.

Le Tribunal Arbitral, saisi de la demande de Sportfive (filiale de Lagardère Unlimited), à l'encontre de la Fédération Française de Football, a considéré que la FFF n'était plus redevable d'aucune somme au titre du contrat entre Nike et la FFF. Pour rappel, les contrats de commercialisation par Sportfive des droits marketing pour le compte de la FFF sont arrivés à terme en 2010.

Le règlement de ce litige n'aura donc, sous réserve des voies de recours, aucun impact financier, et ne modifie pas, par conséquent, l'objectif de Résultat opérationnel courant média (Résop*) de l'exercice 2012, communiqué le 30 août dernier.


* RAPPEL DE DÉFINITION DU RÉSOP
Le résultat opérationnel courant des sociétés intégrées est défini comme la différence entre le résultat avant charges financières et impôts et les éléments suivants du compte de résultat :
• contribution des sociétés mises en équivalence ;
• plus ou moins-values de cession d'actifs ;
• pertes de valeur sur écarts d'acquisition, immobilisations corporelles et incorporelles ;
• charges de restructuration ;
• éléments liés aux regroupements d'entreprises :
   - frais liés aux acquisitions ;
   - profits et pertes découlant des ajustements de prix d'acquisition ;
   - amortissement des actifs incorporels liés aux acquisitions.

Contacts Presse


Contact Relations Investisseurs

Lagardère est un groupe 100 % média (Livre et e-Publishing ; Presse, Audiovisuel, Numérique et Régie publicitaire ; Travel Retail et Distribution ; Sport et Entertainment) comptant parmi les leaders mondiaux de ce secteur.
Lagardère co-contrôle la société EADS dont il détient une participation d'environ 7,5 %.
Le marché de référence du titre Lagardère est Euronext Paris.
lagardere