Afin de réaliser des statistiques de visites et d'améliorer l'expérience utilisateur sur notre site, nous mesurons son audience grâce à une solution utilisant la technologie des cookies.

En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies de mesure d'audience. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

 

 

We use cookie technology to measure our online audience in order to compile statistics on website visits and improve the browsing experience for our website's users. 
By using our website, you consent to the use of cookies for audience measurements. Click here for more information on cookies and how to set your preferences

Communiqués de presse

Retour

Paris, le 08 novembre 2011

Information trimestrielle - Troisième trimestre 2011

Bonne dynamique de l'activité au 3e trimestre
malgré un environnement économique très incertain


Chiffre d'affaires consolidé au troisième trimestre de Lagardère SCA :

1 982 M€, soit - 5,8 % en données brutes et + 1,3 % à données comparables

L'activité du groupe Lagardère au troisième trimestre 2011 marque une amélioration des tendances par rapport à celles enregistrées au premier semestre, en particulier dans les branches Lagardère Active et Lagardère Services.
Ces performances, dans un contexte économique et financier très incertain, valident les choix stratégiques du Groupe : diversification dans différents métiers et différentes zones géographiques, réduction de la sensibilité au marché publicitaire, positionnement sur des métiers en croissance (travel retail) et adaptation réussie aux changements technologiques (émergence du livre électronique).
Le groupe Lagardère aborde donc l'avenir avec prudence, mais également avec confiance, grâce à ses atouts : situation financière saine, marques fortes, solides positions de leadership dans ses métiers.

 

Au 30 septembre 2011 :

Le chiffre d'affaires s'élève à 5 706 M€ au 30 septembre 2011, en légère croissance à données comparables par rapport au 30 septembre 2010 (+ 0,4 %) et en baisse en données brutes (- 1,9 %).
L'écart entre les données brutes et comparables s'explique essentiellement par un effet de périmètre négatif de 156 M€ (notamment la cession de la Presse Magazine Internationale, PMI, intervenue pour l'essentiel mi-2011), légèrement compensé par un effet de change positif (+ 20 M€).

Au troisième trimestre 2011 :

Le chiffre d'affaires au troisième trimestre s'établit à 1 982 M€, en progression de + 1,3 % à données comparables (à comparer à une baisse de - 0,1 % au 1er semestre 2011) et en baisse de 5,8 % en données brutes. Cet écart s'explique essentiellement par un effet de périmètre lié à la cession de l'essentiel des activités de la PMI en mai et en juillet 2011.

- Lagardère Publishing : chiffre d'affaires de 601 M€ (- 5,2 % en données brutes, - 2,5 % à données comparables). Bonnes performances en France dans l'Éducation et la Littérature générale. Baisse du chiffre d'affaires dans les pays anglo-saxons, qui s'explique par l'incidence du livre numérique (générant un chiffre d'affaires moindre, mais une meilleure profitabilité) et par des conditions de marché plus difficiles. Hors Stephenie Meyer, le chiffre d'affaires serait en légère croissance.

- Lagardère Active : chiffre d'affaires de 267 M€, en progression (+ 3,9 % à données comparables), grâce à une bonne performance réalisée cet été dans la publicité et à un rattrapage des livraisons dans la production télévisuelle. Hors PMI non cédée, le chiffre d'affaires est en progression de + 3,1 % à données comparables, et de + 2,5 % en données brutes.

- Lagardère Services : la croissance du chiffre d'affaires se confirme au troisième trimestre (1 011 M€, en progression de + 7,1 % en données brutes et de 3,1% à données comparables), tirée par les activités de Détail, notamment en France et dans les aéroports.

- Lagardère Unlimited : légère croissance du chiffre d'affaires (103 M€, soit +12 % en données brutes et + 0,7 % en données comparables), après un premier semestre particulièrement dynamique.


I. CHIFFRE D'AFFAIRES ET ACTIVITÉ DU GROUPE

  • Le chiffre d'affaires s'élève à 5 706 M€ au 30 septembre 2011, en légère croissance à données comparables par rapport au 30 septembre 2010 (+ 0,4 %) et en baisse en données brutes (- 1,9 %).
    L'écart entre les données brutes et comparables s'explique essentiellement par un effet de périmètre négatif de 156 M€ (notamment la cession de la PMI intervenue pour l'essentiel mi-2011). L'effet de change est légèrement positif (+ 20 M€), provenant de l'appréciation du franc suisse et du dollar australien, partiellement compensée par la baisse du dollar US.
  • Le chiffre d'affaires au troisième trimestre s'établit à 1 982 M€, en progression de + 1,3 % à données comparables et en baisse de 5,8 % en données brutes.
    Cet écart s'explique essentiellement par un effet de périmètre négatif (145 M€) lié à la cession de l'essentiel des activités de PMI en mai et en juillet 2011. L'effet de change au troisième trimestre est négligeable.

 
Chiffre d'affaires (M€)
Variation 2011/2010 brute Variation 2011/2010 à données comparables
au 30 septembre 2010

au 30 septembre 2011

 LAGARDÈRE

5 820

5 706

- 1,9 %

0,4 %

  Lagardère Publishing
1 609 1 501 - 6,7 %

- 4,7 %

  Lagardère Active
1 289 1 074 - 16,7 %

1,7 %

  Lagardère Services
2 656 2 815 6,0 %

2,4 %

  Lagardère Unlimited
266 316

19,1 %

4,4 %

 

 
Chiffre d'affaires (M€)
Variation 2011/2010 brute Variation 2011/2010 à données comparables
T3 2010

T3 2011

 LAGARDÈRE

2 104 

1 982

- 5,8 %

1,3 %

  Lagardère Publishing
634 601 - 5,2%

- 2,5 %

  Lagardère Active
434  267
- 38,5 %

3,9  %

  Lagardère Services
944
1 011
7,1 %

3,1%

  Lagardère Unlimited
92  103 

12 %

0,7 %

 

  • Lagardère Publishing

Chiffre d'affaires de 1 501 M€ à fin septembre 2011, en recul de 6,7 % en données brutes et de - 4,7 % à données comparables. L'effet de comparaison défavorable lié aux ventes de Stephenie Meyer s'est atténué à la fin du troisième trimestre 2011.

Au troisième trimestre 2011 :

Les ventes sont en baisse de 5,2 % en données brutes et de 2,5 % à données comparables (l'écart s'expliquant notamment par un effet de change négatif lié à l'évolution de la parité du dollar US contre l'euro). Hors effet Stephenie Meyer, le chiffre d'affaires aurait été en légère croissance (+ 0,6%).

La France affiche de bonnes performances en Littérature générale (+ 3,3 % au troisième trimestre), grâce à une rentrée littéraire marquée par le succès notable de plusieurs titres (Rien ne s'oppose à la nuit de Delphine de Vigan, Tout, tout de suite de Morgan Sportès, Retour à Killybegs de Sorj Chalandon, Grand prix du roman de l'Académie française).

Dans les pays anglo-saxons le chiffre d'affaires connaît une baisse significative (- 8 % aux États-Unis et - 10 % au Royaume-Uni au troisième trimestre), qui s'explique d'une part par l'incidence du livre numérique (qui génère un chiffre d'affaires moindre, mais une meilleure profitabilité), d'autre part par les difficultés rencontrées par certains distributeurs (faillites de Borders aux États-Unis et de REDgroup en Australie).
Au Royaume-Uni, des décalages de parution de titres à fort tirage affectent négativement le troisième trimestre. Ces décalages seront rattrapés au quatrième trimestre.

Le secteur de l'Éducation enregistre de bonnes performances en France (+ 3,8 % à données comparables) grâce au changement de programmes scolaires, ainsi qu'en Espagne et au Mexique.

La dynamique du livre numérique se poursuit au troisième trimestre, essentiellement dans les pays anglo-saxons : aux États-Unis et au Royaume-Uni, le livre numérique représente respectivement 21 % et 9 % du chiffre d'affaires trade(1) à fin septembre 2011. Le lancement de plusieurs liseuses numériques en France, en octobre, devrait contribuer à faire décoller le marché français.

  • Lagardère Active

Chiffre d'affaires de 1 074 M€ à fin septembre 2011, en croissance de + 1,7 % à données comparables, en baisse de 16,7 % en données brutes. L'écart entre les données brutes et les données comparables s'explique essentiellement par la cession de la PMI (activité déconsolidée dans 14 pays entre mai et juillet 2011). L'effet de change est négligeable.

Au troisième trimestre 2011, l'activité a été dynamique, avec une croissance du chiffre d'affaires de + 3,9 % à données comparables.

Activité hors Presse magazine internationale (PMI) :

Hors PMI (y compris les activités en Chine, non encore cédées), le chiffre d'affaires s'élève à 722 M€ au 30 septembre 2011 (soit - 0,8 % à données comparables) et à 241 M€ au troisième trimestre 2011 (soit + 3,1 % à données comparables).
La Publicité enregistre une légère croissance au troisième trimestre (+ 1,5 %) avec des performances inégales selon les métiers.
Presse magazine France : activité dans la continuité du premier semestre, avec une légère baisse du chiffre d'affaires au troisième trimestre (- 2,2 %), notamment liée à des recettes publicitaires moindres (- 3 %). La Diffusion affiche une bonne résistance (- 1 %).
Radios : bonne performance au troisième trimestre pour Europe 1 et les radios musicales en France (chiffre d'affaires + 4 %), limitant la baisse constatée sur les neuf premiers mois 2011 (- 4 % au 30 septembre 2011 contre - 7 % au 30 juin 2011). Ces bonnes performances au troisième trimestre s'expliquent en partie par une préférence ponctuelle des annonceurs pour le support radio, constatée cet été par l'ensemble du secteur en France.
Les radios à l'international affichent également de bons chiffres au troisième trimestre (+ 4 %), néanmoins inférieurs à ceux enregistrés au premier semestre 2011, du fait d'une base de comparaison moins favorable (l'été 2010 étant déjà en fort redémarrage).
Production TV : très bonnes performances au troisième trimestre (+ 41 %), qui permettent de rattraper le retard enregistré au premier semestre 2011 du fait de décalages de livraisons.
À noter que la facturation de Borgia aura lieu au quatrième trimestre uniquement, laissant ainsi présager une année 2011 particulièrement dynamique. Pour information, cette série a déjà réuni plus de huit millions de téléspectateurs en Europe quelques semaines après son lancement.

Pour mémoire :

Les principaux éléments concernant la cession de la PMI sont les suivants :

- déconsolidation, en date du 31 mai 2011, des activités cédées dans les 13 pays suivants : États-Unis, Italie, Espagne, Japon, Pays-Bas, Hong Kong, Mexique, Taïwan, Canada, Allemagne, Russie, Ukraine et République tchèque ;
- les activités situées au Royaume-Uni ont été cédées le 29 juillet 2011 ;
- la cession de l'activité en Chine (hors la joint-venture Marie Claire Chine) devrait intervenir fin 2011.

  • Lagardère Services

Chiffre d'affaires de 2 815 M€, en hausse au 30 septembre 2011 de + 6 % en données brutes et de + 2,4 % en données comparables. Il bénéficie d'un effet change positif de 52 M€, consécutif à l'évolution de la parité du franc suisse et du dollar australien. L'effet périmètre positif représente 41 M€, correspondant à la consolidation des activités de Détail à Singapour, en Bulgarie et en Chine (depuis le 1er juillet 2011) ainsi qu'aux acquisitions en Nouvelle-Zélande et au Canada.

Au troisième trimestre 2011 :

L'activité a été particulièrement solide, avec une croissance du chiffre d'affaires de 7,1 % à données brutes (+ 3,1 % à données comparables). Cette croissance est tirée par les activités de Détail (72 % du chiffre d'affaires total), qui progressent de + 5,3 %(2). Les activités de Distribution (28 % du chiffre d'affaires total) poursuivent leur baisse : - 2,2 %(2).

Cette accélération de la croissance tout au long de l'année 2011 est liée d'une part à la poursuite de la politique de développement (gains d'appels d'offres et acquisitions), d'autre part au succès des initiatives commerciales (nouveaux concepts de boutique, diversification du mix produits).

Détail :

Les activités de Détail progressent de + 5,3% (à données comparables), portées par l'évolution du trafic aérien mondial (+ 5,4 % à fin juillet, avec l'Europe à + 9,1 %).

Les activités de Travel retail France génèrent une croissance soutenue du chiffre d'affaires (+ 9,8 %) grâce d'une part aux bons résultats de la stratégie commerciale de Relay (mix produit plus favorable), et d'autre part, à la croissance sensible du Duty free (+8%), et ce malgré la persistance des effets des évènements au Maghreb.

Les ventes du réseau Travel Retail Europe (hors France) affichent de belles performances (croissance du chiffre d'affaires de 11%), notamment dans les pays d'Europe centrale et orientale grâce au développement du réseau et des activités de duty free.

La zone Asie-Pacifique enregistre une légère baisse du chiffre d'affaires (- 0.9 %) : les conditions de marché plus difficiles en Australie (parité du dollar australien défavorable, faillite de REDgroup) ainsi que les évolutions du réseau de points de vente (travaux, fin de concessions) ont impacté négativement l'activité.

L'Amérique du Nord enregistre également une légère baisse (- 0.5 % au troisième trimestre), liée à la rationalisation du réseau et à un environnement économique qui demeure défavorable.

Distribution :

Le chiffre d'affaire est en baisse au troisième trimestre (- 2,2 % à données comparables), notamment aux États-Unis, où l'activité pâtit d'un déclin de la presse plus marqué depuis juin (diminution du nombre de titres de la part des éditeurs et baisse du pouvoir d'achat des consommateurs).

  • Lagardère Unlimited

Chiffre d'affaires de 316 M€ à fin septembre 2011, en progression de + 19,1 % à données brutes et de + 4,4 % à données comparables. L'écart entre ces deux variations est lié essentiellement à un effet périmètre résultant de l'intégration de Best (société américaine spécialisée dans la représentation de sportifs et de célébrités) en avril 2010, ainsi que des activités du Lagardère Paris Racing au 1er janvier 2011. L'effet de change est non significatif.

Au troisième trimestre 2011 :

La croissance du chiffre d'affaires se poursuit (+ 12 % en données brutes et + 0,7 % en données comparables), portée par un calendrier incluant notamment des matches de qualification de l'UEFA Euro 2012TM, ainsi que des compétitions organisées par l'AFC (Asian Football Confederation).
L'activité en Asie poursuit sa dynamique avec World Sport Group (calendrier incluant au troisième trimestre des matches de football pour la qualification aux Jeux olympiques 2012 ainsi que pour la pré-qualification à la Coupe du monde 2014).
Le chiffre d'affaires en Europe provenant des droits médias et marketing est en revanche en diminution, les compétitions intervenues sur la période étant moins porteuses, et la performance d'IEC in Sports (filiale suédoise) étant moindre qu'attendue.

Compte tenu de la structure des contrats (acquisition de droits ou commission d'agents) et du calendrier des événements sportifs, il est utile de rappeler que les ventes de Lagardère Unlimited sont très volatiles d'un trimestre à l'autre et que le semestre, ou l'année, sont plus significatifs.

La marge brute (chiffre d'affaires minoré des amortissements des droits sportifs acquis) s'élève à 75 M€ (- 7 % en données comparables).

II. FAITS MARQUANTS DEPUIS LE 30 JUIN 2011

  • 29 juillet 2011 : cession des activités de Presse magazine internationale.
    Clôture de l'opération au Royaume-Uni.
  • 20 octobre 2011 : acquisition par Lagardère Unlimited des activités de la société Stadia Consulting Group.
    Lagardère Unlimited renforce ainsi son expertise dans l'exploitation de stades et de salles multifonctionnelles, activité en développement en France et dans le monde.
  • 25 octobre 2011 : closing par Lagardère Services du rachat des parts dans la Société de Distribution Aéroportuaire détenues par the Nuance Group. Ceci s'inscrit dans le cadre du partenariat conclu avec Aéroports de Paris jusqu'en octobre 2019.
  • 4 novembre 2011 : cession de la participation de 34 % dans Le Monde Interactif.

III. SITUATION FINANCIÈRE
La situation financière du Groupe demeure solide. L'endettement net est prévu en baisse sensible en fin d'année grâce à la cession de la PMI.
Rappelons que le BFR (Besoin en Fonds de Roulement) bénéficie d'une saisonnalité favorable en seconde partie d'année, notamment pour Lagardère Publishing.
Dans un contexte de marché très incertain, le Groupe garde une politique financière prudente, et conserve une excellente liquidité, grâce notamment au crédit syndiqué renouvelé en janvier 2011.

IV. PERSPECTIVES

Le Groupe aborde la fin de l'année 2011 avec prudence compte-tenu d'un environnement général très volatil. Les perspectives par branche sont les suivantes :

- Lagardère Publishing et Lagardère Services : les tendances observées au troisième trimestre devraient se poursuivre sur la fin de l'année ;
- Lagardère Active : les indications fournies lors de la publication des résultats semestriels (à savoir au second semestre un chiffre d'affaires publicitaire stable et un bon niveau d'activité chez Lagardère Entertainment) demeurent valides ;
- Lagardère Unlimited : comme indiqué, l'année 2011 sera une année de restructuration et de faible profitabilité.

 

Les risques identifiés au cours du 2nd semestre dans la branche Unlimited ainsi que les réorientations stratégiques mises en œuvre par la nouvelle équipe de direction de la branche peuvent avoir une amplitude supérieure à celle prise en compte dans l'objectif annoncé le 31 août 2011. En conséquence, cet objectif d'évolution du Résop Média en 2011 (« baisse de l'ordre de 5 % à 7 % à change constant par rapport à 2010 ») est révisé, avec une baisse comprise entre 5 et 12%, à changes constants par rapport à 2010, et incluant l'effet sur la deuxième partie de l'année de la déconsolidation de la PMI.

 

Prochains rendez-vous :

  • Publication du chiffre d'affaires 2011
    Le chiffre d'affaires annuel sera publié le 7 février 2012 à 8 h. Une conférence téléphonique se tiendra le même jour à 11 h.
  • Publication des résultats 2011
    Les résultats annuels seront publiés le 8 mars 2012 à 17 h 35. Une réunion de présentation aura lieu le même jour à 17 h 45.


(1) Ouvrages à destination du grand public (adulte).
(2) À données comparables.

Contacts Presse

Contact Relations Investisseurs

Lagardère est un groupe 100 % média (livre, presse, audiovisuel, numérique, travel retail et distribution de presse, sport et entertainment) comptant parmi les leaders mondiaux de ce secteur.
Le marché de référence du titre Lagardère est Euronext Paris (Compartiment A).

Avertissement :
Certaines déclarations figurant dans ce document ne se rapportent pas à des faits historiquement avérés, mais constituent des projections, estimations et autres données à caractère prévisionnel basées sur l'opinion des dirigeants. Ces déclarations traduisent les opinions et hypothèses qui ont été retenues à la date à laquelle elles ont été faites. Elles sont sujettes à des risques et incertitudes connus et inconnus à raison desquels les résultats futurs, la performance ou les événements à venir peuvent significativement différer de ceux qui sont indiqués ou induits dans ces déclarations.
Nous vous invitons à vous référer au Document de référence de Lagardère SCA le plus récent déposé auprès de l'Autorité des marchés financiers pour obtenir des informations complémentaires concernant ces facteurs, risques et incertitudes.
Lagardère SCA n'a aucunement l'intention ni l'obligation de mettre à jour ou de modifier les déclarations à caractère prévisionnel susvisées. Lagardère SCA ne peut donc être tenue pour responsable des conséquences pouvant résulter de l'utilisation qui serait faite de ces déclarations.

Lagardère