Afin de réaliser des statistiques de visites et d'améliorer l'expérience utilisateur sur notre site, nous mesurons son audience grâce à une solution utilisant la technologie des cookies.

En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies de mesure d'audience. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

We use cookie technology to measure our online audience in order to compile statistics on website visits and improve the browsing experience for our website's users. 
By using our website, you consent to the use of cookies for audience measurements. Click here for more information on cookies and how to set your preferences

Communiqués de presse

Retour

Paris, le 05 mars 2018

ELLES ont toutes une histoire - Saison 3

ELLES ont toutes une histoire - Saison 3

Pour la 3ème année consécutive, 10 fondations d’entreprise s’unissent aux côtés de France Télévisions pour soutenir et honorer les femmes.

« ELLES ont toutes une histoire » est devenue une marque programme pour France Télévisions. Et pour les fondations d’entreprise qui soutiennent ce projet, un très beau rendez-vous pour faire connaître au plus grand nombre leur engagement pour les femmes et les actions de leurs partenaires associatifs.

Ainsi, du 5 au 15 mars 2018, 11 programmes courts de 1’30’’ seront diffusés sur l’ensemble des chaînes et plateformes de France Télévisions, et sur franceinfo et TV5 Monde.

Comme les deux premières saisons, cette troisième collection est produite par Elodie Polo Ackermann, IMAGISSIME (label de Lagardère Studios), avec le soutien des fondations Groupe ADP, Air France, Chanel, ELLE, Kering, Sanofi Espoir, Orange, Raja-Danièle Marcovici, RATP et Unilever.

Après Nils Tavernier pour la première saison conçue autour du combat pour les droits des femmes dans le monde et Olivier Lemaire pour la seconde, tournée en France au sujet du sexisme dans le monde professionnel, c’est Samuel Le Bihan qui réalise ce troisième opus. Ancien sociétaire de la Comédie française, acteur de cinéma et de télévision, réalisateur, c’est un homme aux multiples engagements, résolument tourné vers les autres et ouvert au monde.

Cette troisième saison sera celle de l’avenir. À travers le regard spontané et sans filtre de 11 jeunes filles (de 13 à 17 ans), la collection mettra en perspective leur vision des enjeux de leur vie de femme en devenir et les nouveaux territoires qu’elles pensent devoir encore conquérir.

Ainsi évoqueront-elles les questions de l’égalité entre filles et garçons, l’accès à la santé sexuelle et reproductive, le respect et la fraternité, la liberté de s’exprimer ou de faire valoir sa différence, de transmettre, d’apprendre, de s’aimer, librement et avec consentement, de travailler, d’avoir des enfants et de protéger la planète.

Samuel Le Bihan est parti à leur rencontre à travers la France, sur les terrains de sport, dans les collèges, les associations, en ville et à la campagne, afin de filmer au plus près et au plus juste la réalité de ces adolescentes.

Enfin, les 11 portraits de cette troisième collection seront aussi l’expression, avec les mots de ces jeunes filles, du formidable travail effectué par les associations et les fondations.

Pour Karine Guldemann, déléguée générale de la Fondation ELLE, à l’origine de la création de cette collection, « l’enthousiasme et la belle énergie qui existent autour de cette œuvre collective depuis 3 ans est une formidable victoire ! Ils sont la preuve, s’il en était besoin, que la cause des femmes avance, et qu’à chaque occasion de la revendiquer, c’est un pas de plus vers la construction d’un monde plus juste, pour l’égalité entre les femmes et les hommes. »

Comme en 2016 et 2017, le lancement de cette troisième saison de « ELLES ont toutes une histoire » bénéficie d’une stratégie medias à 360°, grâce à l’implication des différents medias de Lagardère Active : ELLE, Paris Match, Télé 7 Jours, Version Femina, Europe 1 et RFM. Elle sera relayée sur l’ensemble des réseaux sociaux des marques de Lagardère Active et des écrans de France Télévisions, conjointement à l’ensemble des outils de communication des entreprises et fondations partenaires. Pour la première fois, grâce à la participation de la Fondation RATP, un plan d’affichage dans les stations de métro et dans les bus est prévu avant et pendant les jours de diffusion.

À partir du 5 mars 2018 sur :
France Télévisions – france.tv
http://www.elle.fr/index/Fondation-ELLE
Et sur les réseaux sociaux avec le hashtag #LeurHistoire

  - nouvelle fenêtre

Les fondations partenaires

La Fondation Air France, créée en 1992,  a choisi de soutenir la cause de l’enfance, chère au coeur des salariés de la Compagnie. Elle finance des projets en faveur des enfants malades, handicapés ou en grande difficulté, dans les pays où Air France est présente. La Fondation s’appuie sur la conviction que l’accès à l’éducation, à la formation, aux loisirs et à la culture constitue le
meilleur bagage pour affronter le grand voyage de la vie. Depuis plus  de vingt ans, La Fondation Air France a  permis la réalisation de plus de 1 340 projets en France et dans le monde, grâce à un partenariat étroit avec les associations et à la mobilisation des salariés.

La Fondation du Groupe ADP a été créée en 2015 pour soutenir et accompagner des projets favorisant l'éducation à travers la prévention du décrochage scolaire et la lutte contre l'illettrisme. Que ce soit en France, à proximité de ses aéroports parisiens (Paris-Charles-de-Gaulle, Paris-Orly, Paris-Le Bourget) ou à l'international, là où le Groupe ADP est présent, elle agit sur tous les fronts, de la petite enfance à l'âge adulte. Pour mener à bien sa mission, la Fondation s'appuie sur une action territorialisée et co-construite avec les associations locales, à travers des partenariats de longue durée. La Fondation peut aussi compter sur la mobilisation des salariés du Groupe ADP qui grâce à différents programmes mettent leurs compétences au service des associations soutenues. Dotée d'un million d'euros chaque année, la Fondation soutient une cinquantaine de projets par an.

La Fondation d’entreprise CHANEL a été créée en 2011 pour soutenir et accompagner des projets améliorant la condition économique et sociale des femmes et des adolescentes  dans le monde entier. Elle a ainsi vocation à promouvoir l’accès des femmes aux ressources économiques et à l'entreprenariat, à l’éducation et la formation, à la prise de décision et au leadership, à la santé et la protection sociale, ainsi qu'au sport et à la culture comme facteurs d'insertion sociale et économique.

La Fondation d’entreprise ELLE, créée en 2004, sous l’égide du magazine ELLE par le groupe Lagardère Active, est le prolongement de l’idée fondatrice du magazine : accompagner l’évolution, l’émancipation et la place des femmes dans la société.

Depuis sa création, elle a soutenu plus de 80 projets en France et dans 30 pays. Programmes de scolarisation, de formation professionnelle, d’accès aux études supérieures, d’aide à la création d’entreprise ou d’accompagnement à la recherche d’un emploi, sont autant de projets développés par la Fondation ELLE pour permettre aux femmes d’accéder à l’autonomie, la leur et celle de leurs proches.

Créée en 2008, la Fondation Kering lutte contre les violences faites aux femmes. Pour renforcer son impact, la Fondation centre ses actions sur trois causes en priorité : les violences sexuelles, les pratiques traditionnelles néfastes et les violences conjugales, dans les trois régions d’implantation du Groupe, avec une attention particulière à la situation des femmes migrantes et refugiées. La Fondation soutient des projets portés par des ONG locales, accompagne des entrepreneurs sociaux et organise des campagnes de sensibilisation, tout en impliquant les 40 000 collaborateurs de Kering.

La Fondation Orange est engagée dans trois domaines de mécénat : éducation, santé et culture.

En lien avec le cœur de métier d’Orange, elle souhaite, dans ces trois domaines, mettre le numérique au service des populations telles que les jeunes en difficulté scolaire ou sans qualification, les femmes en situation précaire et les personnes avec autisme afin de leur permettre de mieux s’intégrer dans la société.

La Fondation Orange agit pour que le numérique, devenu essentiel, soit une chance pour tous. Fondation du numérique solidaire, elle intervient aujourd’hui dans 30 pays avec 8000 salariés engagés.

Depuis 11 ans, la Fondation RAJA-Danièle Marcovici, sous l’égide de la Fondation de France, agit pour l’émancipation des femmes à travers le monde. Financée par le Groupe RAJA, elle soutient des projets associatifs dans les domaines de l’éducation, la formation, l’insertion socio-professionnelle, la lutte contre les violences et la défense des droits des femmes. Depuis sa création en 2006, la Fondation a financé plus de 400 projets dans 52 pays au bénéfice de plus de 85 000 femmes, pour près de 7,8 millions d’euros.

La Fondation d’Entreprise Sanofi Espoir a été créée en octobre 2010 pour capitaliser plus de 20 années d’engagement de solidarité nationale et internationale. Sa mission est de contribuer à réduire les inégalités en santé auprès des populations qui en ont le plus besoin, dans une démarche de responsabilité sociale. Au-delà de la réponse aux urgences humanitaires qu’elle coordonne, la Fondation agit sur le long terme dans trois domaines : lutter contre les cancers de l’enfant dans les pays à faibles et moyennes ressources, améliorer la santé maternelle et néonatale, améliorer l’accès à la santé des populations les plus précaires en France.

La Fondation RATP

La Fondation d’entreprise groupe RATP incarne les valeurs humaines du groupe RATP. Elle soutient des projets d’intérêt général au coeur des territoires d’implantation du Groupe, en France et à l’international.

La Fondation témoigne de l’engagement du Groupe pour le développement et l’attractivité des territoires qu’il dessert en favorisant localement l’accès à l’emploi, à l’éducation, à la culture et à la transition écologique.

La Fondation groupe RATP est la fondation des 60 000 collaborateurs du Groupe. Elle facilite, favorise et met en valeur leur sens de l’engagement au quotidien et leur capacité de mobilisation au service de l’intérêt général.

La Fondation Unilever a été créée en 2012 et a pour mission d’améliorer la qualité de vie dans les domaines de l’hygiène, l’assainissement, l’accès à l’eau potable, la nutrition et l’estime de soi. La Fondation s’est associée à des organisations internationales comme Oxfam, l’UNICEF et le Programme Alimentaire Mondial. 

Elle agit également au niveau local comme en France en soutenant plusieurs associations telles que le Secours Populaire, Emmaüs, les banques alimentaires et K d’urgences. La Fondation Unilever favorise l’aide aux plus démunis, en particulier les femmes, les familles monoparentales et les populations réfugiées et migrantes. 

L’ambition d’Unilever est d’encourager l’émancipation des femmes à travers diverses initiatives par une organisation équilibrée des hommes et des femmes chez Unilever, et en favorisant l’autonomie des femmes dans la chaîne de valeur.

IMAGISSIME (un label de Lagardère Studios) produit des contenus documentaires ancrés dans le réel et dans l’époque dans des domaines aussi variés que l'histoire, la science, la culture, la société et la découverte. Unitaire ou séries, en formas courts ou longs, du documentaire de création à l'adaptation de format, pour les chaînes de télévision comme pour le digital, IMAGISSIME met la qualité et la créativité au cœur de ses productions. Ouvert aux angles originaux et aux approches singulières, autour d’Elodie Polo Ackermann, les équipes d’IMAGISSIME créent des liens avec les talents d’aujourd’hui et de demain et les accompagnent avec passion dans toutes les étapes de la production.

Avec un accent tout particulier sur l'international, IMAGISSIME s'appuie également sur un réseau de partenaires étrangers pour développer des coproductions ambitieuses.

Les partenaires associatifs

Gynécologie Sans Frontières (GSF) est une Organisation Non Gouvernementale (ONG) composée de médecins et sages-femmes préoccupés par la santé des  femmes dans les pays où précarités médicale, psychologique ou sociale existent. Les actions de GSF concernent l’éducation des populations, la formation de professionnels et les soins apportés aux populations. L’association GSF intervient soit à titre individuel, soit le plus souvent en partenariat avec d’autres ONG. La fréquence et la sévérité des problèmes touchant les femmes (mortalité maternelle, M.S.T., SIDA, cancers gynécologiques) nécessitent l’expertise et l’action de spécialistes, impliquant la présence de GSF  présence parmi les autres ONG.

La Maison des Femmes.  Inaugurée en juin 2016, à l’entrée du Centre   Hospitalier Delafontaine, La Maison des Femmes  accueille toutes les femmes vulnérables ou victimes de violences. Elle offre un accueil confidentiel et sécurisé qui permet d’organiser un parcours de soin coordonné pour les femmes victimes de violences. Elles peuvent y effectuer, entre autres, des demandes de contraception, d’IVG, soins autour d’une excision, d’un viol, de violences physiques ou psychologiques, dans le cadre familial ou conjugal. Le soutien mis en place par les équipes pluridisciplinaires va au-delà d’un soin ponctuel et vise, à travers des aides juridiques et sociales, à procurer aux  femmes les conditions d’une vie autonome et stabilisée.

La Maîtrise de Radio France a été fondée en 1946 par Henry Barraud et Maurice David. Ce chœur d’enfants est associé aux orchestres de Radio France. Aujourd’hui, près de 180 élèves suivent l’enseignement de la Maîtrise. Les élèves sont recrutés après des auditions nationales et bénéficient d’un enseignement totalement gratuit de l’école élémentaire jusqu’au baccalauréat.
En 2007, la Maîtrise de Radio France a ouvert un deuxième site à Bondy en réseau d’éducation prioritaire, avec une formation exclusivement destinée aux enfants résidant dans les quartiers nord de la ville. Tous ces élèves, dès l’âge de sept ans, suivent le même enseignement musical que celui dispensé à Paris au Lycée La Fontaine, avec le même souci d’exigence.

La Source. Créée en 1991 à l’initiative du peintre Gérard Garouste, La Source est une association à vocation sociale et éducative, à destination des enfants et des jeunes en difficulté et de leur famille. Elle est née de la conviction que la création artistique peut venir en soutien de l’action sociale, afin de lutter contre l’exclusion sous toutes ses formes. Désormais implantée dans sept départements, en milieu rural et, plus récemment urbain, elle porte l’idée que l’art est un acteur fondamental dans la construction de la société et contribue à la valorisation de l’individu dès son plus jeune âge. Son action se déroule en petits groupes d’une dizaine d’enfants, sous forme d’ateliers menés par des artistes professionnels, en lien avec des animateurs socioculturels, dans de nombreux domaines : peinture, gravure, sculpture, photographie, vidéo, installation, arts de la scène, etc. Ces ateliers permettent aux jeunes de se construire en développant leur créativité, en les responsabilisant sur le plan personnel et collectif et en travaillant avec eux la confiance en soi et l’esprit d’initiative.

Les PEP Guyane. Association laïque, créée en Guyane  le 29 juin 1971, Les PEP GUYANE (Pupilles de l’Enseignement Public) a pour but d’apporter dans une démarche globale, des réponses adaptées aux besoins évolutifs d’enfants, d’élèves, de jeunes et le cas échéant d’adultes, dans le domaine de l’éducation et des loisirs. Elle souhaite favoriser et compléter l’action de l’Enseignement public en contribuant à l’éducation et à la formation. Elle participe au développement local en s’impliquant dans les manifestations à caractère social et culturel. C’est ainsi notamment, que les notions de lien social et de solidarité sont au cœur des dispositifs d’accueil des usagers.  Elle conçoit la laïcité comme un facteur de paix et comme un fondement d’une organisation de la société qui assure les libertés individuelles et collectives, dans l’esprit d’une tolérance mutuelle. La solidarité concerne les enfants et tout particulièrement ceux qui sont victimes de la pauvreté et de l’exclusion sociale ou qui souffrent d’un handicap. Elle est adhérente à la Fédération Générale des PEP et membre du mouvement PEP qui compte 96 associations départementales en métropole et dans les DOM TOM.

Sport dans la Ville est la principale association d'insertion par le sport en France. Créée en 1998, Sport dans la Ville assure la mise en place et l'encadrement de 31 centres sportifs de football et de basket-ball dans les quartiers "Politique de la Ville". L'ensemble des programmes développés par l'association permet de favoriser l'insertion sociale et professionnelle de 4.500 jeunes.

WI-FIlles est un programme inédit d’initiation aux métiers techniques de l’informatique réservé aux filles pour sortir des préjugés. L’objectif est de faire d’un groupe de collégiennes et de lycéennes des ambassadrices des filières informatiques.  Le programme WI-FIlles fait découvrir à des collégiennes et lycéennes la richesse des possibilités offertes par la filière STEM en organisant des ateliers qui montrent qu’on peut s’amuser quand on étudie le numérique et l’informatique.

Contact presse :

Fondation ELLE