Focus Christian Guet

       
  Christian Guet

CHRISTIAN GUET
Adjoint au Directeur des Relations
humaines du groupe Lagardère

 

 

 

 

 

 
       
 

Le Groupe s’engage dans la lutte contre le sexisme

Au sein du groupe Lagardère où plus de 60 % des collaborateurs sont des femmes, le principal défi à relever, outre celui de l’égalité salariale encadrée par de nouvelles obligations légales, est sans doute celui de l’accession des femmes aux postes à hautes responsabilités. Mais il en est un autre plus fondamental encore car il conditionne tous les progrès à venir : celui de la lutte contre le sexisme dit ordinaire, qui sévit dans toutes les entreprises. Ce combat doit s’opérer partout et au quotidien afin que les femmes puissent évoluer et progresser dans l’entreprise en toute sérénité.

Après avoir rejoint en mai 2018 les WEPs (Women’s Empowerment Principles) de l’ONU, en lien avec le Global Compact dont il est membre depuis 2003, le groupe Lagardère est fi er de s’être associé fin 2018 à 29 autres entreprises au sein de l’initiative #StOpE, contre le sexisme dit ordinaire en entreprise, pour s’engager à mener des actions concrètes, qui vont de la sensibilisation aux sanctions, afin d’identifier et de lutter efficacement contre ce fléau.

Parmi les huit domaines d’action identifiés par #StOpE, Lagardère devait commencer au premier semestre 2019 par la formation de l’ensemble des membres de la fonction ressources humaines du Groupe, afin de leur apprendre à identifier les comportements sexistes, à réagir face à ces comportements et à accompagner les collaborateurs victimes ou auteurs.
Le Groupe accompagnera ensuite les branches dans leur réflexion sur le déploiement des outils de sensibilisation auprès de tous leurs collaborateurs.

www.lagardere.com