Bond : un outil au service de la gestion des talents, chez Lagardère Unlimited*

 
 
ROBERTA MARTIRE
Responsable Développement RH, Lagardère Unlimited*
 
 
Pourquoi avez-vous mis en place Bond, un système d’information des ressources humaines (SIRH) ?

 

Nos objectifs étaient multiples et complémentaires. Il s’agissait avant tout de dresser une photographie de l’entreprise afin de bien identifier les talents qui la composent ainsi que les compétences nécessaires pour exercer correctement la diversité de nos métiers. Le deuxième objectif était d’ordre organisationnel puisqu’il nous fallait également coordonner les différentes cultures RH de la branche et harmoniser les politiques et procédures existantes dans les différentes entités.

Concrètement, comment fonctionne-t-il et quels avantages présente-t-il ?

Le SIRH nous permet de suivre l’évolution du salarié dans la société : embauche, entretiens annuels (évaluation des compétences, préparation des objectifs, gestion du plan de carrière), révision de salaire, demande et suivi de formation, évaluation et identification des talents et gestion des départs. L’outil nous aide ainsi à mieux connaître nos salariés et à mieux organiser l’évolution de nos métiers en termes de ressources humaines.
L’utilisation pour les managers est optimisée (réduction des tâches manuelles, automatisation de processus, centralisation des informations…) et, quelle que soit leur localisation, ils ont un accès permanent aux profils des salariés, aux données sur les contrats de travail ainsi qu’aux processus existants (entretien annuel, révisions de salaire…). Les salariés disposent également d’un accès à un certain nombre de données (formation, langues, développement professionnel) et ont l’opportunité de les mettre à jour en temps réel. Le SIRH sert aussi à communiquer en interne, grâce à la mise en place d’un intranet et d’un annuaire, donnant ainsi accès aux coordonnées de chaque personne. Enfin, le SIRH est disponible en version mobile, ce qui facilite les échanges et le travail en équipe.

Quel bilan tirez-vous de la mise en place de cet outil et quels autres projets de gestion des talents souhaitez-vous mettre en place ?

Après une première année d’implémentation difficile, conséquence de notre organisation décentralisée, le déploiement du SIRH a été parfaitement géré par les équipes des ressources humaines.
Elles s’occupent intégralement de la configuration en temps réel de l’outil, permettant ainsi de l’adapter à nos besoins, ce qui est crucial pour nos activités en constante évolution. Pour la deuxième année consécutive, le taux de couverture des entretiens annuels atteint 80 % de notre périmètre. Nous étions à 50 % avant la mise en place de l’outil.
En 2015, concernant la gestion des talents, nous allons déployer deux modules supplémentaires. Un sur l’intégration, destiné à fidéliser les nouveaux entrants et l’autre sur le recrutement, composante essentielle de notre business. Nous allons également mettre l’accent sur l’identification des talents, l’harmonisation des fiches de postes et les plans de carrière.

 

> www.lagardere-se.com

*Since September 15, 2015, Lagardère Unlimited has been renamed Lagardère Sports and Entertainment