Afin de réaliser des statistiques de visites et d'améliorer l'expérience utilisateur sur notre site, nous mesurons son audience grâce à une solution utilisant la technologie des cookies.

En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies de mesure d'audience. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

We use cookie technology to measure our online audience in order to compile statistics on website visits and improve the browsing experience for our website's users. 
By using our website, you consent to the use of cookies for audience measurements. Click here for more information on cookies and how to set your preferences

Communiqués de presse

Retour

Paris, le 8 novembre 2013

Jabbour Douaihy lauréat du Prix de la jeune littérature arabe

Pour sa première édition, le Prix de la jeune littérature arabe, créé par l’Institut du monde arabe
et la Fondation Jean-Luc Lagardère, a été décerné à
Jabbour Douaihy

pour son roman Saint Georges regardait ailleurs (Editions Actes Sud / Sindbad).
Traduit de l’arabe (Liban) par Stéphanie Dujols.

 

Présidé par Pierre Leroy et composé d’éminentes personnalités du monde des médias, des arts et de la culture, et de spécialistes du monde arabe, le jury a élu le texte de Jabbour Douaihy par six voix contre trois.

Jabbour Douaihy est né en 1949, à Zhgorta (Nord-Liban). Professeur de littérature française à l’Université libanaise de Tripoli, traducteur et critique à L’Orient littéraire, il compte parmi les grands acteurs culturels de son pays.

Saint Georges regardait ailleurs a été nominé en 2012 pour le Prix international du roman arabe et a reçu le prix Hanna-Wakim 2011 du meilleur roman libanais.

Le Prix sera remis au lauréat le 25 novembre 2013 par Jack Lang, Président de l’Institut du monde arabe, Mona Khazindar, Directrice Générale, et Pierre Leroy, co-gérant du groupe Lagardère, à l’occasion d’une cérémonie qui se tiendra en présence de personnalités de la culture et de la littérature.

Contacts presse :

Fondation Jean-Luc Lagardère