Back to top

La performance exceptionnelle de Lagardère Publishing en 2021, dans un contexte de fort dynamisme du marché du livre, prouve la pertinance de son modèle économique et culturel unique.

Dans un marché mondial de l’édition caractérisé par la forte croissance du marché du livre imprimé Trade aux États-Unis (+ 8,9 %)1, au Royaume-Uni (+ 3,6 %)2, en Espagne (+ 16,3 %) et en France (+ 22,1 %)3, Lagardère Publishing a vu son chiffre d’affaires s’établir en progression de 9,4 % à 2 598 M€ (+ 8,1 % en données comparables), avec un Résop record en forte hausse de + 105 M€, soit une augmentation de près de 43 %, à 351 M€.

La diversité du portefeuille d’activités de Lagardère Publishing, couplée à des succès éditoriaux majeurs, ont permis à la branche de tirer pleinement profit de la dynamique de marché favorable sur l’ensemble de ses territoires. La maîtrise des coûts tout au long de l’année ainsi qu’un mix de ventes favorable ont également contribué à la forte hausse des résultats.

En France, l’activité affiche une forte croissance dans un contexte de marché très dynamique, avec une progression de 13,8 %, soit une performance exceptionnelle en l’absence de réforme scolaire.

Les branches Éducation, regroupant Hachette Éducation, le groupe Alexandre Hatier et Le Livre Scolaire, ont souffert de l’absence de réforme scolaire et d’un repli du parascolaire, en lien avec l’annulation des épreuves du baccalauréat au profit du contrôle continu du fait de la crise sanitaire. La branche Illustré a réalisé une année record, dopée par le succès du 39e album d’Astérix, Astérix et le Griffon, et le dynamisme de l’édition jeunesse. La croissance du segment Illustré a également été portée par plusieurs best-sellers, le succès des livres de cuisine et l’essor des mangas (favorisé par la série L’Attaque des Titans chez Pika). Larousse a également affiché une croissance de son chiffre d’affaires avec une progression marquée sur le segment pratique, porté par le succès des titres de cuisine et d’influenceurs tels que T12S – Transformation 12 semaines.

La Littérature générale a réalisé une très belle année, en particulier Grasset avec les succès de Vivre avec nos morts de Delphine Horvilleur et Le cerf-volant de Laetitia Colombani, ainsi que Calmann-Lévy avec L’inconnue de la Seine de Guillaume Musso et Intuitio de Laurent Gounelle. Par ailleurs, Stock a remporté trois prix grâce à S’adapter de Clara Dupont-Monod (prix Femina, prix Goncourt des lycéens et prix Landerneau des lecteurs), tandis que JC Lattès enregistrait de beaux succès avec More Grey de E.L. James et Impressions et lignes claires d’Édouard Philippe et Gilles Boyer. De son côté, Fayard s’est vu attribuer le prix Femina essai pour le livre d’Annie Cohen-Solal (Un étranger nommé Picasso).

Aux États-Unis, Hachette Book Group a poursuivi sa dynamique de croissance avec un exercice 2021 marqué par l’acquisition de Workman Publishing, éditeur américain indépendant spécialisé dans l’édition de titres de jeunesse, de livres illustrés et de non-fiction. La plupart des divisions ont présenté une activité en croissance, grâce à un programme éditorial riche et de nombreux best-sellers tels que les livres de la chanteuse Billie Eilish, de l’acteur Jamie Foxx, ou bien encore le livre co-écrit par Bill Clinton et James Patterson (The President’s Daughter). Enfin, les ventes de livres audio numériques et d’e-books ont accusé un repli en 2021 après une année très exceptionnelle en 2020.

Au Royaume-Uni et au Commonwealth, après une année 2020 déjà exceptionnelle, Hachette UK a réalisé une bonne année en 2021 avec une activité en hausse de + 2,5 %, grâce au dynamisme des ventes en jeunesse chez Hachette Children’s Group en lien avec le succès de la saga Grisha de Leigh Bardugo, qui a fait l’objet d’une adaptation audiovisuelle, ainsi que la sortie du nouveau roman de J.K. Rowling (The Christmas Pig). L’activité internationale et l’activité Éducation ont également progressé. Par ailleurs, Hachette UK a renforcé ses positions dans le scolaire avec l’acquisition d’Illuminate Publishing et de John Catt Educational. Enfin, l’activité numérique présente des tendances contrastées avec, d’une part, une forte croissance de l’audio et, d’autre part, un repli des e-books après une année 2020 très favorable au format.

En Espagne, l’activité a également progressé grâce à l’effet Astérix et au dynamisme de l’ensemble des maisons d’édition Trade, tandis que l’Éducation est globalement stable dans un contexte d’absence de réforme scolaire. L’activité en Amérique latine est également en progression après une année 2020 fortement impactée par la pandémie de Covid-19.

Il en est de même pour les Fascicules, dont le chiffre d’affaires progresse notamment en France, au Japon et en Amérique latine, après une année 2020 impactée par la crise sanitaire sur l’ensemble des territoires et par les difficultés de Presstalis en France.

L’activité des jeux de société, segment sur lequel la branche est présente depuis 2019, est en forte croissance grâce à plusieurs succès éditoriaux et différentes acquisitions menées en 2021 telles que les sociétés Le Scorpion Masqué au Canada, Sorry We Are French et Hiboutatillus en France (éditeur du célèbre jeu Blanc-manger Coco) ainsi qu’une prise de participation minoritaire dans le groupe canadien Randolph.

En 2021, la part du numérique dans le chiffre d’affaires total de Lagardère Publishing s’établit à 11,5 % contre 13,8 % en 2020.

1 Source : NPD BookScan (en volume).
2 Source : Nielsen BookScan (en valeur).
3 Source : GfK (en valeur).

Hachette espagne lance une nouvelle maison d’édition

En octobre 2021, Hachette Espagne (Grupo Anaya) a lancé une nouvelle maison d’édition, Contraluz, dont l’ambition est de proposer des titres en fiction et en non-fiction, afin de s’inscrire dans la bonne dynamique de l’édition Trade en Espagne et d’accompagner de nombreux auteurs espagnols. Los silencios de Hugo, le premier titre publié par Contraluz, est l’œuvre de la journaliste, poétesse et romancière espagnole Inma Chacón.
www.contraluzeditorial.es