Retour en haut

DAG RASMUSSEN

Président-Directeur Général de Lagardère Travel Retail

Quels ont été les principaux faits marquants en 2022 ?

« Cette année a été marquée par une forte reprise du trafic aérien et des ventes, en dépit d’une grande incertitude macroéconomique et de la persistance de la crise sanitaire en Chine. Le rebond du Travel Retail et le maintien de nos efforts de transformation se sont traduits par des résultats opérationnels exceptionnels. Le travail remarquable de nos équipes nous a ainsi permis d’atténuer les impacts liés à un environnement économique complexe et aux problématiques d’approvisionnement et de recrutement auxquels l’ensemble des acteurs du secteur ont dû faire face.

Par ailleurs, nous avons poursuivi l’expansion de notre réseau mondial : acquisitions stratégiques majeures en Foodservice avec Marché International et HWH (Creative Table Holdings Ltd), lancement de nos opérations en Amérique latine, renouvellement de contrats importants avec notamment le Groupe ADP, ouverture de nombreux nouveaux points de vente et concepts, etc.

Enfin, notre excellence opérationnelle et l’engagement de nos équipes ont été reconnus par notre industrie au travers des nombreux prix qui nous ont été décernés (FAB Awards, Moodies Awards et DFNI-Frontier Awards). »

Quelles ont été les initiatives RSE majeures en 2022 ?

« Après avoir revu notre stratégie RSE en 2021 afin de la rendre plus ambitieuse, 2022 a été le temps de l’action.

En conformité avec la trajectoire bas carbone fixée par le groupe Lagardère pour 2030 (baisse de 30 % des émissions, tous scopes confondus), nous avons pris l’engagement de contribuer au net zéro émissions avant 2050 en commençant par une réduction de nos émissions directes de scopes 1 et 2, en cohérence avec l’objectif de l’accord de Paris (2015) de limiter le réchauffement de la planète à 1,5 °C. Nous avons également pour objectif de finaliser d’ici à la fin 2023 notre passage à l’électricité verte et aux énergies décarbonées dans toutes nos opérations et, en dernier recours, à compenser les émissions résiduelles inévitables.

Nous avons par ailleurs considérablement progressé dans la matérialisation de nos engagements RSE jusque dans nos points de vente, depuis les matériaux et l’ameublement jusqu’à l’offre de
produits. Enfin, nous avons développé dans plusieurs pays des concepts entièrement dédiés à la promotion des artisans et des savoir-faire locaux. »

Quelles sont les perspectives pour l’exercice 2023 ?

« Le marché du Travel Retail est dans une phase de transformation profonde et notre modèle d’organisation autour des trois secteurs d’activités (Travel Essentials, Duty Free & Fashion et Foodservice) nous permet d’en tirer le meilleur parti. Nous nous attacherons ainsi à convertir les développements de 2022 en des gains de performance concrets, à réussir l’intégration de nos nouvelles acquisitions et à continuer le développement dynamique de notre réseau à travers le monde. Nous devons néanmoins aborder l’année 2023 avec la plus grande prudence, compte tenu de la persistance d’un environnement économique, opérationnel et géopolitique très incertain.

Cette année marquera également l’aboutissement de notre programme de transformation LEaP Forward et nous sommes confiants dans notre capacité à atteindre les objectifs que nous nous sommes fixés. Notre priorité sera donc de convertir les initiatives nées de ce travail en des modèles et des méthodes de travail durables.

Nous continuerons aussi de travailler étroitement avec nos concédants et marques partenaires pour toujours mieux répondre aux attentes des passagers en termes de digitalisation et d’expériences plus responsables et authentiques. »

Bilan et dates clés 2022