Afin de réaliser des statistiques de visites et d'améliorer l'expérience utilisateur sur notre site, nous mesurons son audience grâce à une solution utilisant la technologie des cookies.

En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies de mesure d'audience. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

We use cookie technology to measure our online audience in order to compile statistics on website visits and improve the browsing experience for our website's users. 
By using our website, you consent to the use of cookies for audience measurements. Click here for more information on cookies and how to set your preferences

Communiqués de presse

Retour

Paris, le 1er mars 2018

Fondation ELLE : L'envol des jeunes filles du Guangxi


Dans la province autonome du Guangxi, au sud de la Chine, il était rare que les filles poursuivent des études supérieures au-delà du collège. Destinées à se marier et à prendre soin de leur belle-famille, l’éducation des filles n’était pas considérée comme une priorité.

Les choses ont changé dans cette vaste région de 50 millions d’habitants voisine du Vietnam. Et ce changement, l’association Couleurs de Chine y est pour quelque chose. En 20 ans, cette organisation française a parrainé la scolarisation, du primaire à l’université, de 12 000 enfants, dont 87% de filles.

En 2015, la Fondation ELLE a accordé 10 bourses à des jeunes femmes qui souhaitaient poursuivre leurs études après le lycée. Aujourd’hui diplômées, elles ont trouvé un travail et nous racontent combien ce coup de pouce a changé leur vie.

Wei Meiping nous explique dans une lettre qu’elle a adressée à l’équipe de la Fondation ELLE qu’au-delà du soutien financier, la bourse qu’elle a reçue lui a donné la confiance nécessaire pour aller étudier en ville, loin de sa communauté, étudier sans relâche pour les examens et oser se présenter à un entretien d’embauche.

Wei Meiping est aujourd’hui infirmière à l’hôpital de Hongshui. Elle est responsable de la vaccination des plus jeunes et de la sensibilisation dans les écoles. Bien qu’elle se plaigne de toute la paperasse administrative à remplir, elle adore son travail. Elle se définit, selon l’expression chinoise, comme « un ange qui soigne et sauve des vies ».

Wei Meiping a choisi de vivre près de sa famille, à la campagne. Elle nous confie sa fierté de gagner de l’argent et de participer aux charges du foyer. Grâce à elle, son jeune frère est scolarisé sans que ses parents aient eu besoin de solliciter une nouvelle bourse de Couleurs de Chine. Une belle démonstration du pouvoir de l’éducation.

La Fondation ELLE souhaite une belle réussite à ses 10 boursières, Wei Meiping, Pan Meishou, Wang Meibang, Yang Meiye, Wei Lin, Shi Meikun, Gun Meimei, Jia Liuying, Li Chunjiang et Meng Jinxin qui ont saisi leur chance et sont devenues des modèles de réussite pour les petites filles des montagnes du Guangxi.

Contact presse :

Fondation ELLE